RSS

Le projet topping est entré en service fin juillet 2009

9 septembre 2009

PROJETS

Le projet topping est entré en service fin juillet 2009 : La raffinerie de Skikda va résorber le déficit en essence et gasoil

Plusieurs importants projets de production et de transport des hydrocarbures  viennent d’être mis en service, renforçant  ainsi les capacités existantes de Sonatrach en matière de production des produits pétroliers et leur acheminement.


Parmi ces projets, figurent la raffinerie de Skikda, topping de condensat, dont la capacité est de 5 millions de tonnes/an.
Cette unité réalisée par Sonatrach seule permettra de valoriser le condensat par la production des produits finis à forte valeur ajoutée : butane, gasoil, kérosène, et nafta (destiné à l’exportation). 
Ces produits devront satisfaire à la fois la demande nationale en  énergie notamment en gasoil dont la consommation ne cesse de croître et aussi augmenter les exportations. L’alimentation en condensât de cette unité sera assurée par l’oléoduc;  Haoudh El Hamra –Skikda qui vient lui aussi d’être opérationnel.
D’une capacité de transport de 11,41 millions de tonnes/an, cet important ouvrage de 645,5 km et d’un diamètre de 30 pouces est doté de deux stations de pompage. L’une à Haoudh El Hamra (Ouargla) et l’autre à Selga (Tolga).
Réalisé par une entreprise chinoise dans le cadre d’un partenariat avec la Sonatrach, pour un coût de plus de 518 millions de dollars US, ce projet avait été lancé au mois de décembre 2005 avec un délai de réalisation de 39 mois. L’usine permettra une plus grande flexibilité dans la commercialisation du condensat en vue de sa meilleure exploitation. Ce projet permettra également la valorisation du condensât par la production de produits finis : butane destiné pour la satisfaction d’une partie des besoins de la région Est du pays, Naphta destiné à l’exportation, Distillats (JET A1, Gas-oil léger et gasoil lourd) à mélanger avec les distillats produits par la raffinerie de Skikda RA1K
Il faut dire que le démarrage de la raffinerie de Skikda a enclenché une  production de 800 000 tonnes de gas-oil. Une quantité qui va résorber le déficit en la matière, puisque l’Algérie importait ce produit de l’étranger.
Néanmoins, et comme à moyen terme un déficit d’essence diesel ou gas-oil  va se reproduire, il est prévu que les raffineries d’Arzew et de Skikda dont les travaux de rénovation permettront facilement d’atteindre  une capacité de production de 24-25 millions de tonnes/an, alors que la capacité actuelle est de 21 millions de tonnes/an.
Aussi, il y aura une augmentation de 50% de la raffinerie d’Arzew, une augmentation de 50% des capacités de la raffinerie d’Alger, 15% d’augmentation au niveau de la raffinerie de Skikda.
 En prime, avec la nouvelle raffinerie de Tiaret, l’Algérie va arriver à une capacité globale de raffinage de 45-46 millions de tonnes/an. Sans compter la rénovation de la raffinerie de Hassi- Messaoud qui va permettre d’atteindre une capacité globale de raffinage de Sonatrach de 50 millions de tonnes/an avec le traitement des bruts lourds pour produire du gasoil et des bitumes.
L’autre ouvrage qui a été également mis en service fin août est celui du tronçon nord (182 km ) reliant la station de régulation de Sougueur (Tiaret) au terminal, arrivée Arzew de l’oléoduc de transport de GPL (LZ2).
Le LZ2 qui relie Hassi R’mel à Arzew, sur une longueur de 495 km est destiné à assurer le transport de GPL de Hassi R’mel vers le port d’Arzew et à alimenter les complexes de GPL d’Arzew.
Le projet LZ2 qui traversera les wilayas de Laghouat Tiaret, Relizane, Mascara et Oran devra permettre de porter la capacité de transport de GPL pour Arzew de 9 à 15 millions de tonnes. L’autre important tronçon, qui a été mis en gaz en fin juillet 2009, est celui reliant Sougueur (Tiaret) à Kenenda (Relizane), sur une longueur  de 115 km du gazoduc GZ4 reliant Hassi R’mel à Arzew.
Amel Zemouri

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia