RSS

FEnda -De l’antiquité à la période ottomane

7 mars 2010

FRENDA

Antique forteresse, Frenda a connu, à travers les âges, le passage de peuplades berbères descendants des Gétules et des gara mantes et cela plus de mille ans avant l’arrivée des colons tyriens en Ifriqiya.



En témoignent, sur les bas reliefs de Frenda et de Taoughazout les restes de grottes des premières tribus installées dans la région.

Sous l’empereur romain Septime Sévère (193-211) les Romains occupèrent la citadelle et en firent un redoutable bastion; les eaux abondantes des sources, les bois fournis d’El Gaâda favorisèrent l’installation de garnisons romaines qui fondèrent l’un des plus grands limes reliant Frenda, Taoughazout et Ain Der hem constituant de cette manière un important système défensif contre les ennemis autochtones de Oued El Taht.

Sous le règne de cet empereur, une grande partie de la population s’était convertie au Christianisme d’où l’édification de la Chapelle de Sen ou Cen comme le révèle l’archéologue et historien M.Pierre Salama.

La période arabe

Les Tudjinides envahirent le Tell, les Idlelten arrivèrent sur leur traces et se fixèrent à El « Djabat» et Taghzout. A cette époque les Idlelten avaient pour chef Nasr ben Sultan ben Ayssa. A sa mort, son fils Menad prit le commandement de la tribu qui revient par la suite à son frère Ali ben Nasr.

«Brahim fils d’Ali Ben Nasr succéda au pouvoir et eut comme successeur à sa mort son frère Salama… Celui-ci établit… la puissance de sa tribu par la construction de Taghzout; cette forteresse, appelée aussi château des fils de Salama n’était qu’un simple Hermitage occupé par quelques Arabes Soueidiens qui avaient renoncé au monde.»

Les descendants de Salama se représentent comme les membres adoptifs de la tribu des Tudjin et comme appartenant en réalité à la tribu arabe des Beni Sulaym Mansûr.

Leur ancêtre, Aysa B Sultan s’était réfugié chez les Idlelten pour fuir les conséquences d’un crime qu’il avait commis parmi son peuple. Il fut recueilli par le chef de cette tribu. A sa mort, le chef Idlelten éleva ces enfants.

Ce fut là, une des circonstances qui assura à Salama et à sa postérité le commandement des Idlelten. A la mort de Salama ben Ali, son fils Yaghmurasen prit le pouvoir.

Le séjour d’Ibn Khaldoun

De 1375 à 1378, Taoughazout offre à Abderrahmane Ibn Khaldoun pourchassé par ses ennemis, un havre de paix, la forteresse médiévale lui inspire de deux ouvrages importants: kitab El Ibar et les Prolégomènes.

La période Ottomane

Au début du 18e siècle, sous la domination des turcs la population frendi ne supporte plus la pression de la perception d’un impôt appelé «raya». Une résistance farouche s’organise, des révoltes individuelles et/ou collectives avaient éclaté

Sidi Abd El Kader El Frendi, chef militaire et religieux de la secte des Derkaouas à la tête de ses compagnons, s’insurge contre les troupes turcs dirigées par le Bey de Mascara

Ce personnage avec la ténacité de ses hommes se bat violemment contre les Turcs et les force à battre en retraite.

Les soldats ennemis effrayés par l’austérité du paysage, les aspérités des rochers de la montagne des Djeblias, à proximité du mausolée de Sidi Benmorsli ont du replier dans un grand désordre, dans les plaines du Ghriss situées dans la région de Mascara

Depuis l’époque ottomane, existait en Algérie l’aristocratie indigène qui se composait non seulement des khalifas, bachaghas et aghas, noblesse régionale, mais surtout de caïds de tribus qui constituaient une noblesse locale, bien structurée.

Elle fut maintenue et consolidée sous le régime colonial français.
Date : 04/09/2007

Source : www.frenda.org

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia