RSS

05-04-2010 Campagne 2009-2010 48 milliards DA pour la collecte des céréales

26 mai 2010

AGRICULTURE

Une enveloppe de 48 milliards DA a été débloquée par l’Etat pour le financement de la collecte des céréales lors de la campagne 2009-2010 dont 8 milliards sont déjà mis à la disposition des premiers collecteurs, a annoncé hier le directeur général de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), Noureddine Kehal.

C’est lors de l’ouverture de la réunion regroupant les cadres du ministère et des coopératives des céréales et légumes secs (CCLS) que M. Kehal a souligné que lors de la dernière réunion du Conseil des participations de l’Etat (CPE), le gouvernement a donné son accord de principe pour l’octroi d’un financement de 48 milliards DA pour la collecte des céréales lors de la campagne 2009-2010 dont 8 milliards ont été déjà débloqués par la Banque algérienne de développement rural (Badr) pour les premières opérations de collecte prévues durant les mois de mai et juin.

Il est à noter que le problème posé depuis la précédente campagne reste le stockage. Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a donné instruction de louer des espaces de stockage même chez les particuliers en accordant pour les trente ans à venir une enveloppe de 33 milliards DA pour créer de nouveaux silos. A ce propos, le ministre de l’Agriculture, Rachid Benaïssa, a déclaré en rappelant ce montant que «s’il faut plus on (gouvernement, ndlr) le fera» pour apporter d’autres financements.

L’Etat veut finir avec le problème de stockage car dans certaines wilayas comme Tiaret, Sétif, Khenchela, Oum El Bouaghi et Mila qui peinent à trouver des espaces de stockage puisque 50% des capacités sont occupés par des quantités de la campagne précédente (2008-2009), soit 35 millions q, alors que les capacités réelles et disponibles sont de 20 millions q dont 4,8 millions q sont l’apport du privé.

C’est pourquoi le ministre a instruit les responsables des CCLS de transférer les quantités supplémentaires vers les zones steppiques à travers les Eriad et, par ailleurs, les walis ont été instruits par leur tutelle, le ministère de l’Intérieur, pour la réquisition de tout espace de stockage. Le problème de stockage se pose essentiellement pour la production de blé dur et d’orge. Ce dernier, qui a connu une surproduction, sera exporté et actuellement le ministère est en phase de négociation commerciale avec des clients.

«La qualité du blé algérien est supérieure»
S’agissant de la qualité du blé algérien, M. Benaïssa a qualifié, en marge de la rencontre, les transformateurs ayant remis en cause la qualité de ce blé de non-nationalistes en signalant que ces derniers importent du marché international du blé impropre à la consommation. Il dira que «le blé algérien est nettement supérieur à celui importé par certains». Il a expliqué que le produit algérien est de très bonne qualité mais dans certaines zones le travail de nettoyage des impuretés se fait mal.

Il a exigé à l’occasion des CCLS de fournir plus d’efforts et de sérieux dans l’accomplissement de cette mission en tant que professionnels sans tenir compte du discours colporté çà et là. Il a aussi critiqué le professionnalisme et les capacités de certains transformateurs en les invitant autour d’une table pour discuter entre fournisseurs et clients. Il a estimé qu’«un dialogue de sourds» prévaut entre les deux.
Lors de cette campagne céréalière, la superficie semée est de 3 317 186 ha, en augmentation par rapport à la campagne écoulée de 74 633 ha (2%).

Une augmentation est enregistrée essentiellement en blé dur (54 845 ha), soit 1 342 507 ha, le blé tendre 614 024 ha, l’orge
1 276 391 ha et l’avoine 84 264 ha. Les semences ont concerné une superficie de 152 190 ha réalisée auprès de 2684 agriculteurs multiplicateurs.

http://www.letempsdz.com//index2.php?option=com_content&task=view&id=35381&pop=1&page=0&Itemid=79

Fella Midjek

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia