RSS

Tiaret Le DJS évoque le déficit en infrastructures sportives

27 mai 2010

3.Non classé

Intervenant jeudi dernier au forum hebdomadaire orga nisé par la radio locale, le directeur de la Jeunesse et des Sports a indiqué qu’un programme de 32 opérations a été lancé, soit 76 projets dont 54 achevés et 22 en cours de concrétisation. Parmi ces projets, notons la réalisation de 21 terrains de proximité,

2 terrains recouverts de gazon artificiel à Ksar Chellala et Frenda, 10 piscines, 2 salles omnisports à Aïn Dheb et Mahdia, 7 aires de jeux, la réhabilitation de plusieurs structures sportives, etc. Selon le même responsable, le déficit en matière d’infrastructures sportives qui était de 75% en 1999, a été réduit à 27% en 2007. Abordant la situation du stade Aït Abderrahim dont les travaux traînent toujours en longueur, l’invité de l’émission radiophonique a précisé que le mur de soutènement qui a été démoli pour permettre la réalisation d’une route à double voie, a provoqué un glissement de terrain engendrant une fente de 1,7 m au milieu du terrain. Les travaux effectués par l’APC ont été superficiels, et le terrain a été davantage déstabilisé. Actuellement, les travaux ont repris. Les structures d’accompagnement du stade ont coûté près de 7 milliards de centimes, et d’ici au mois de septembre prochain le stade sera fin prêt pour accueillir les compétitions, a indiqué le même responsable. S’agissant du problème de la JSM Tiaret qui n’a pas encore reçu de subvention, le premier responsable du secteur a souligné que, pour pouvoir bénéficier de subvention, les associations doivent être en conformité avec la loi. C’est-à-dire qu’elles doivent d’abord organiser leur assemblée générale annuelle. Ce qui n’a pas été le cas pour la JSMT et donc la bourse n’a pas été déliée. Ainsi, le même responsable a indiqué qu’ à 48 heures du début de la compétition, le bordereau des licences n’avait pas encore été déposé. Les problèmes dans lesquels se débat la JSMT, sont donc dus essentiellement à la gestion approximative de certains responsables qui ont mené le club là où il est. Concernant le saccage des terrains de proximité et la destruction des équipements, «on ne peut mettre, dira-t-il, un gardien pour chaque terrain. C’est une question d’éducation des citoyens et de civisme». En effet, de la plupart de ces terrains de proximité omnisports où l’on ne peut exercer que le handball, le volley et le basket, il ne reste actuellement que la surface pour jouer exclusivement au football. Pour ce qui est de la piscine olympique, le responsable du secteur a indiqué que le bassin et le coffrage ont été refaits et que les travaux sont supervisés par la Fédération nationale de natation. On attend le ministère de tutelle pour délier les cordons de la bourse et pouvoir terminer les travaux.*

L’Echo D’Oran du Lundi 14 Avril 2008

De notre bureau: M. Oussaïd

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia