RSS

TIARET / REDOUTABLE POUR LA SANTÉ ET L’AGRICULTURE Le rat des champs signalé dans plusieurs localités

9 juin 2010

Benameur Mourad, SANTE

Lors d’une réunion officielle consacrée à l’installation du comité de wilaya de lutte antiacridienne – les criquets ayant refait surface dans certaines localités de la wilaya de Tiaret comme Serguine, Takhmaret, Aïn El-H’did… au point de préoccuper sérieusement les agriculteurs –,

le wali de Tiaret M. Brahim Merrad a donné des instructions fermes aux responsables des secteurs concernés pour faire face à l’invasion des rats des champs signalée à travers quelques communes de la région.
Très redoutables pour l’agriculture en raison du degré de nuisance qu’ils causent aux superficies céréalières, ces rongeurs sont aussi néfastes pour l’homme dans la mesure où ils provoquent la Leishmaniose. Cette zoonose qui s’attaque à l’épiderme se transmet par différents vecteurs notamment le «phlébotome», un moustique parasite véhiculé par le rat des champs. Selon des sources médicales, la durée d’incubation de ce virus entraînant généralement des infections cutanées sur le visage, varie de deux à trois mois. Ainsi, craignant la propagation du phénomène qui a fait des ravages l’année dernière avec le recensement de plusieurs sujets atteints, le directeur de la santé et de la population en collaboration avec les services concernés a suggéré en premier lieu la localisation des zones envahies en établissant une carte épidémiologique de la zoonose. Dans le même ordre d’idées, les mêmes intervenants prévoient d’entamer une campagne de sensibilisation des populations des communes touchées par le fléau à l’effet de diminuer de l’ampleur de la contamination. De son côté, le directeur des services agricoles a précisé qu’une commission désignée pour la circonstance a déjà évalué la situation et compte mettre en application le dispositif de lutte mécanique contre le rat des champs, dès la mi-novembre avec des labours en profondeur de 80 cm, suivie de la deuxième phase en mars prochain qui elle, consiste en un traitement chimique, l’insectisation en l’occurrence. A noter que le rat des champ localisé généralement du côté de Ksar Chellala, Z’malet El Emir AEK et les localités lointaines de la wilaya, est depuis quelque temps signalé à Mellakou, une commune située aux portes du chef-lieu de la wilaya.
Mourad Benameur
Samedi 06 Novembre 2004

Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2004/11/06/article.php?sid=15404&cid=22

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia