RSS

CONFLIT SONELGAZ-APC DE TIARET La tension monte

14 juillet 2010

3.Non classé

CONFLIT SONELGAZ-APC DE TIARET La tension monte logodzprCONFLIT SONELGAZ-APC DE TIARET
La tension monte

Abdelkader BERREBIHA
  - Mardi 29 Janvier 2002 – Page : 10

Il est incontestablement remarquable que l’APC de Mellakou est dans le collimateur et ce, suite à une gestion, qu’on ne peut qualifier que de désastreuse.

Sinon comment expliquer que le premier noyau de l’Etat, censé appliquer à la lettre les lois et les normes, en vue de sauvegarder la notion de citoyenneté et la dignité de l’Etat républicain, oeuvre ardemment à redonner à la loi du talion toute sa vigueur et ce en incitant d’une manière indirecte les citoyens à violer les règles de la loi, de forts alibis qui ont poussé la tutelle de Sonelgaz à accuser ouvertement l’APC de fraude… Pour de plus amples informations, nous avons joint le DG de la Sonelgaz (Tiaret), qui nous déclare: «La grande responsabilité incombe aux services de l’APC qui incitent les citoyens aux pires violations qui, en fait, ont des répercussions néfastes sur la qualité des services de la Sonelgaz… D’ailleurs, ajoute M.Belmadani Mohammed, nous avons déposé une plainte contre l’APC auprès de la brigade de gendaremerie de Mellakou, suite aux agissements frauduleux consistant au branchement illicite et surtout à la rétrocession.» Nous avons dressé des PV à l’encontre des «EAC Boucif et celle de Djebbar, ainsi qu’au douar Sabbaha… l’APC a failli à sa noble mission, ainsi concernant l’éclairage public, la connexion a été opérée à partir des boîtes de dérivation… et c’est un crime sur ordonnance et une motivation très tangible qui nous a poussés à porter plainte en date du 24 septembre 2001en plus de six PV de constat de l’huissier… c’est intolérable… Les services de l’APC, pour fuir leur responsabilité, autorisent des fraudes» (le DG nous montre des photos, où on peut remarquer l’absence du système de comptage-branchement direct). M. Belmadani Mohammed ajoute: «L’APC de Mellakou n’a pas payé ses créances et n’a pas agi dans le sens du bon client… comme exemple au douar Sebbaha, le branchement illicite est amplement remarquable, et l’alimentation en électricité est faite directement, le compteur est inexistant… Les cas de fraudes à Mellakou sont variés et l’emploi des résistances électriques complique la tâche de nos agents… La dernière fois, nous avons été humiliés par des citoyens qui ont eu recours à la fraude…nous avons joint le commandant du groupement de la gendarmerie pour dépêcher du renfort en vue de mettre fin à ces incidents qui portent préjudice à notre tutelle…», conclut M.Belmadani Mohammed, DG de Sonelgaz. Cela fait presque cinq nuits que les citoyens de Mellakou s’éclairent à la «chandelle», le prix de la bougie a augmenté et d’autres plus démunis encore ne trouvent pas mieux que de se coucher tôt. Par ailleurs, on apprend que ces interruptions de courant sont programmées et entrent dans un plan national pour l’alimentation de Cap Djinet, lequel connaît un grand déficit en énergie électrique et beaucoup de communes de la wilaya ont été touchées par ces opérations de récupération… Beaucoup de citoyens se sont plaints à notre rédaction, en accusant ouvertement les services de l’APC en collaboration avec l’agence foncière de Medroussa, laquelle n’a pas tenu ses promesses pour l’implantation du réseau électrique, alors que près de 500 familles sont privées d’électricité depuis cinq années, et n’ont recours qu’à la rétrocession en s’exposant aux grands risques d’électrocution avec les fils électriques se croisant çà et là telle une toile d’araignée à quelques centimètres du sol.
En outre, les services de l’APC ont permis à des citoyens de bâtir dans le périmètre de protection sous les lignes de haute et moyenne tension électrique. Peut-on qualifier ce permis de construire dans des périmètres de protection comme «crime sur ordonnance» en raison de la flagrante violation dudit périmètre. Ainsi, ce jeune de 23 ans, originaire de Mellakou, qui a été électrocuté – brûlures du 2e degré – au pied et à la main, il a subi une amputation du pied. Cet accident est la conséquence d’une violation du périmètre de protection, M.A. était en train de travailler sur la dalle de l’extension quand une barre de fer qu’il tenait à frôlé le fil de moyenne tension. Jusqu’à aujourd’hui aucune enquête sérieuse n’a été menée alors que cette violation du périmètre de protection est visible. Ces problèmes et tant d’autres ne méritent-ils pas d’être résolus alors que les services de Sonelgaz ont tiré la sonnette d’alarme… Cependant les services de l’APC avec des citoyens malintentionnés, feignent ne pas observer les lois en vigueur.
Seul un retour à la légalité pourrait redonner un autre visage à cette commune ayant atteint un degré de pourrissement jamais égalé.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia