RSS

Tiaret -Tous les projets seront réalisés dans les délais

25 septembre 2010

A.Touil, ACTIVITES DU WALI

Installé depuis deux années à la tête de la wilaya, Mohamed Bousmaha a présenté son bilan annuel d’activités sur les ondes de la radio de Tiaret. En abordant le volet relatif aux différents programmes, le premier responsable de la wilaya a déclaré avoir réussi sa mission avec l’aide d’un exécutif soudé et la mise à l’écart de certains pseudo responsables.

Devant un parterre de journalistes, le wali a commencé par dire qu’à travers les 42 communes, aucun projet n’est en retard. L’orateur a, par contre, tiré à boulets rouges sur le secteur de la DJS, où, selon lui, beaucoup reste à faire. De nombreux projets sont en souffrance malgré les milliards gaspillés. L’hydraulique connaît un essor remarquable puisque sur les 42 communes disséminées sur le vaste territoire du Sersou, 39 sont régulièrement alimentées en eau potable grâce à la réserve de plus de 100 millions de mètres cubes emmagasinés dans les trois barrages, les retenues collinaires et au forage de 22 puits profonds. À cela, s’ajoutent la construction de trois châteaux d’eau et la réalisation de plus de 100 kilomètres de canalisation de distribution de ce précieux liquide pour une amélioration du quota quotidien pour la population. Dans le domaine de l’agriculture, le wali a précisé que de nombreux fellahs ont bénéficié de subventions pour le développement agricole. Par ailleurs, il a été mis à leur disposition 100 nouveaux tracteurs et 50 moissonneuses-batteuses, outre la récupération des hangars et silos pour le stockage des céréales, dont le Sersou occupe, rappelons-le, la première place à l’échelle nationale. Le wali a aussi souligné que la révision de la stratégie de l’agriculture a donné des résultats probants en matière de productivité. L’on saura que pas moins de 335 000 hectares ont été emblavés dans les délais préconisés, dont 75% en céréales primaires (blé dur et blé tendre). Ce volume de semis s’avère, selon le même intervenant, de plus de 20 000 hectares par rapport à l’année dernière. Un exploit pour préserver le statut de région céréalière par excellence. En matière d’élevage, selon Bousmaha, plus d’un million deux cent mille têtes ont été vaccinées. Concernant la situation des 5 000 habitations, dont 80% sont implantés au chef-lieu, le wali nous a appris qu’elles seront régularisées et qu’une commission est à pied d’oeuvre pour ficeler ce volumineux dossier. Car, selon l’orateur, l’assiette appartenant à l’AFCOT, c’est l’OPGI qui a été chargé de la réalisation, alors que la remise des clés a été faite par la commune. Le problème sera donc résolu. Par ailleurs, le wali a indiqué qu’il est prévu 1 000 aides financières de 50 millions de centimes pour éradiquer définitivement l’image désolante de ces taudis qui ceinturent la périphérique de la ville. Dans le même sillage, le même responsable a rappelé que 4 533 logements tous types confondus, ont déjà été livrés depuis 2008, alors que 6 407 autres logements sont en cours de réalisation. Le chef de l’exécutif a, lors de son passage à la radio locale, indiqué que 5 829 loge. Une autre opération touchera les bidonvilles de la honte et les occupants seront relogés dans des habitations, selon le recensement. S’agissant du vieux quartier «Graba» ? sis à côté du mausolée du saint patron de la région Sidi Khaled, le premier responsable de la wilaya a affirmé que l’un des plus importants projets sera lancé dans les prochains jours et les occupants seront pris en charge par l’État. La JSMT évoluera au sein de la division inter régions centre, grâce à la décision de la haute est à pied d’oeuvre pour ficeler ce volumineux dossier. Le problème sera donc résolu. Par radio, il a fait appel aux fans de ce club, dirigeants et hommes d’affaires de se partager la mission pour redonner au club «Ezzerga» sa place parmi les grands, avec pour objectif le passage au professionnalisme. L’éducation et l’enseignement supérieur ont été les points importants largement commentés par le wali. Ce dernier a indiqué que, pour le premier secteur, la boucle est bouclée avec le lancement de 11+ 5 lycées et autres infrastructures éducatives. Quant à l’enseignement supérieur, il a enregistré un taux considérable de 20 000 places pédagogiques et 15 000 lits, outre les nombreuses autres opérations. À rappeler, enfin, que d’autres dossiers ont également figuré au menu de cette importante rencontre. Il s’agit de l’électrification rurale et du branchement de plus de 6 000 foyers au réseau de gaz naturel, de la réception de 3 127 locaux commerciaux sur les 4 200 initiés par le chef d’État dont, 1 360 ont été livrés alors que le reste sera affecté dans les prochains mois. En matière de l’amélioration et la requalification urbaines, le wali a rappelé que les 29 opérations initiées ont profité à 36 516 familles. Abordant le secteur de la santé, le premier responsable de la wilaya a passé en revue l’effort de développement consenti avec la construction de six structures de santé de proximité, une dizaine de polycliniques et des centres de santé. Outre l’acquisition d’un parc roulant de quatorze ambulances médicalisées, il faut signaler l’équipement des hôpitaux avec un scanner de dernière génération. Dans le même sillage, il est prévu d’importants projets, comme la réalisation d’un complexe mère-enfant, un centre anti-cancer, un hôpital de 120 lits et une annexe de l’Institut-Pasteur à Tiaret, a tenu à rappeler le wali de Tiaret. Bousmaha a aussi présenté un bilan chiffré des projets socioéconomiques ambitieux qui ont été réalisés à travers les quatre coins de la région du Sersou, en attendant le coup de starter de la raffinerie, le rail et autres projets dans une région qui partage ses frontières avec sept wilayas de l’Ouest du pays A.Touil

M e r c r e d i 1 6 J u i n 2 0 1 0 – www. l e c o u r r i e r – d a l g e r i e . c o m – N°1913 – 7e année

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia