RSS

72 familles relogées à Rahouia TIARET Par :R. Salem

12 octobre 2010

LOGEMENTS, R. SALEM

72 familles relogées à Rahouia TIARET  Par :R. Salem dans LOGEMENTS logo_imp 44702 dans R. SALEM
Edition du Jeudi 06 Octobre 2005

L’Algérie profonde

Ces familles, qui étaient parquées depuis 1962  à la cité Boukhetache, fêtent aujourd’hui leur indépendance.

Poursuivant le programme relatif à l’éradication de l’habitat précaire, les autorités locales de Rahouia, une quarantaine de kilomètres à l’ouest de Tiaret, se sont mobilisées, dimanche dernier et jusqu’à une heure très tardive, autour d’une opération d’envergure caractérisée par le recasement de 72 familles ayant vécu dans une sombre précarité, à la cité Boukhetache-Abdelkader depuis l’Indépendance.
Toutefois, au sein de la population concernée, la joie est quelque peu pervertie quand on sait que ces nouveaux logements sont dépourvus d’électricité, d’autant que nous sommes à l’orée du mois de ramadan et que la saison hivernale arrive. Sur cette carence, le P/APC, que nous avions abordé sur place, nous rassure en affirmant que les travaux sont déjà entamés tout en garantissant de son entière disponibilité quant à l’amélioration du cadre de vie au niveau de cette cité. Cependant, l’action de relogement a été immédiatement chevauchée par une autre relative à la destruction du bidonville dont l’assiette est convoitée, selon le président de l’APC, pour la réalisation d’autres projets de construction. “Si l’Algérie avait fêté l’Indépendance en 1962, nous, en ce qui nous concerne, le ferons aujourd’hui dans la mesure où nous venons de renaître en quittant l’enfer où nous étions égarés depuis des décennies”, nous dira un citoyen dont le regard laissait lire une telle émotion, synonyme d’une joie intense.
Par ailleurs, autant noter la présence de l’ensemble des autorités locales, notamment des éléments de la Sûreté de daïra, à leur tête le commissaire, qui avaient veillé avec abnégation à la réussite de cette opération “sauvetage” de nombreuses familles qui auront finalement à jouir d’une décence tant nostalgique.

R. SALEM

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia