RSS

Deux mille femmes violentées en 2010 TIARET Par : R. SALEM

16 décembre 2010

R. SALEM

Deux mille femmes violentées en 2010 TIARET  Par : R. SALEM dans R. SALEM logo_imp
Edition du Jeudi 16 Décembre 2010

L’Algérie profonde

Deux mille femmes violentées en 2010

TIARET


Par : R. SALEM


Le chiffre noir de la violence à l’égard des femmes traduit, sans quiproquos, qu’il a atteint un seuil critique à travers la wilaya de Tiaret où l’on enregistre 2 000 cas, dont 7 mortels, ayant pour corollaire les disputes conjugales durant l’année 2010. C’est du moins ce qui a été avancé par le docteur Nehar, médecin légiste de l’EPH Youssef-Damardji, lors de la rencontre

organisée à ce sujet par le bureau de wilaya des femmes travailleuses affiliées à l’UGTA.
“Les clignotants sont vraiment au rouge quand on sait que le chiffre noté est infiniment plus important dans la grande wilaya d’Oran, où sont enregistrés 900 cas durant la même période”, précisera ce dernier.
Au demeurant, le docteur soulignera que la prévalence pour l’année 2010 montre qu’une femme sur cinq a subi des violences corporelles alors que deux femmes sur cinq ont subi des atteintes psychologiques, morales et sociales.  Dans le même sillage, notre source ajoute que ce phénomène a atteint une moyenne annuelle, au niveau national, de 9 562,22 cas de l’année 2000 à 2008 où 13 100 cas ont été signalés. Mais ces chiffres officiels ne concernent, selon notre interlocutrice, que les cas remarqués et authentiques. Dans la réalité, maintient-elle, ils sont certainement plus élevés dans une société encore machiste où la femme se plaint rarement des “traitements” infligés par l’époux, l’amant, le père ou le frère.
Dès lors, souvent pointés du doigt, le chômage, la toxicomanie et l’alcoolisme sont les principaux facteurs de violence. “Souvent, le problème conjugal est souvent lié à l’infidélité dans le couple, comme il peut être lié à l’incompatibilité de niveau intellectuel”, soutiendra une femme, cadre dans le secteur de l’éducation.
Par ailleurs, nous apprenons de la présidente du bureau local des femmes travailleuses que la wilaya de Tiaret trouve comme perspective de doter cette catégorie de la population d’un foyer d’hébergement pour femmes battues ainsi que d’un numéro vert qui sera mis à leur disposition.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia