RSS

Tiaret: Quand trop de feux tricolores étranglent la circulation

30 mars 2011

El -HOUARI Dilmi


Le Quotidien D’Oran -

Tiaret: Quand trop de feux tricolores étranglent la circulation dans El -HOUARI Dilmi Même les pouvoirs publics locaux à Tiaret sont toujours à essayer à trouver une solution qui vaille pour les nombreux problèmes de la circulation à l’intérieur du périmètre urbain de la ville.

La capitale des hauts-plateaux de l’Ouest en est toujours à courir… après un plan de circulation adapté à la nouvelle taille de la gigacité et au nombre de plus en plus important de véhicules. Alors, pour tenter d’organiser une circulation automobile devenue un véritable casse-tête chinois pour les Tiarétiens, l’on a pensé que l’installation à tire-larigot de feux tricolores pouvait régler le problème.

Or, la pose de feux tricolores au niveau de tous les carrefours et autres intersections de la ville, sans distinction de quartier ni des voies conçues justement pour décongestionner le trafic, a étouffé la ville au point que Tiaret… brille de mille feux sans que le problème de la circulation automobile et l’encombrement qui en résulte au niveau du centre-ville ne disparaissent pour autant.

«Ajoutez à cela les policiers en faction au niveau de tous les carrefours et auxquels la tâche de réguler la circulation est confiée, nombreux sont ceux qui ne savent plus à quel feu… se vouer», commentait vendredi au automobiliste verbalisé pour avoir stoppé son véhicule sur un passage clouté.

Mais pour les spécialistes dans le domaine, seule une étude sérieuse d’un nouveau plan de circulation à l’intérieur de la ville de Tiaret, avec l’ouverture de nouvelles pénétrantes et autres voies de maillage, sont à même de décongestionner une circulation automobile devenue, à l’instar de grandes villes du pays, la hantise du Tiarétien lambda.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia