RSS

Tiaret : Cinq jeunes périssent noyés en mer par El-Houari Dilmi

25 juillet 2011

El -HOUARI Dilmi

Depuis le début de l’été en cours, au moins cinq jeunes ont péri noyés en mer selon des statistiques recoupées de la protection civile et des services de sécurité. En effet, fuyant un mercure qui s’affole depuis début juillet, les jeunes se rendent par pelotons entiers, souvent sur le littoral mostaganémois

le plus proche de la wilaya, mais malheureusement la mort est bien souvent au rendez-vous au plus grand désarroi des parents des victimes. Rien que la semaine dernière, un jeune sportif évoluant en catégorie juniors à la JSM Tiaret est mort noyé alors qu’il nageait au large avec ses amis. Un autre jeune de 26 ans est mort, quelques heures plus tard, sur une plage voisine non surveillée selon des témoins oculaires présents sur place. Entre lundi et jeudi derniers, trois autres jeunes, tous issus de la ville de Tiaret, ont laissé leur vie à la mer, plongeant leurs familles dans une douleur indicible. Mais le phénomène pointé du doigt par plus d’un père ou d’une mère de famille, ce sont ces bus qui, sans précaution aucune ni autorisation préalable des parents, proposent à des jeunes souvent inconscients des dangers de la mer, une virée à la plage moyennant des prix défiant toute concurrence. Le cas le plus atterrant a été celui de cet enfant de neuf ans pris à un barrage de police à la sortie de Tiaret voyageant tout seul à destination d’une plage sur le littoral mostaganémois.

Invoquant une autorisation en bonne et due forme délivrée par la direction des transports, le chauffeur du bus a été interpellé et les parents de l’enfant convoqués au commissariat. Conséquence de l’absence d’infrastructures de loisirs à Tiaret, notamment en période estivale, la ruée des jeunes vers la grande bleue finit souvent par un drame, certaines sources parlant d’un bilan global de plus de vingt victimes depuis le début de l’été entre morts noyés en mer mais aussi dans les barrages et autres retenues collinaires de la wilaya.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia