RSS

Aïn Dheb Le quartier des Ouled Sidi Chikh en quête d’aménagement

25 août 2011

AIN DEHEB

 Les habitants du quartier Ouled Sidi Cheïkh, une importante zone d’habitation de la localité d’Aïn D’heb, font face, depuis de années, à une crise chronique dans le domaine de l’alimentation en eau potable. Ce quartier populaire, où se concentrent plus de 1.200 familles, vit, en effet, au rythme de la recherche quasi-quotidienne de ses habitants du liquide précieux, car l’eau,

qui coule de leurs robinets, est de qualité douteuse. Cette crise, qui semble se prolonger dans le temps, est due principalement à la défectuosité des conduites d’acheminement de l’eau potable, que seule une opération de réhabilitation peut régler définitivement, estiment les habitants. Ces derniers, qui disent ne plus pouvoir endurer une telle situation, souhaitent qu’une solution radicale soit trouvée à leur calvaire, qui, selon eux, n’a que trop duré. Ils disent appréhender les risques de cross connexion du fait de la très forte dégradation du réseau d’évacuation des eaux usées. Par ailleurs, le président de l’assemblée populaire communale qui dit comprendre les préoccupations des citoyens, reconnaît que les problèmes soulevés existent bel et bien indiquant dans ce contexte que la direction de l’Urbanisme a élaboré une étude dans ce sens. L’étude en question portait selon l’élu sur la rénovation des réseau AEP et d’assainissement, ainsi que sur l’aménagement des routes et des bordures de trottoirs. Le projet a été inscrit au titre du programme de l’exercice 2009/2010 pour la concrétisation duquel une enveloppe financière de plus de 13 milliards de centimes a été consacrée, souligne- t-on. Ce quartier qui porte le nom de la valeureuse tribu des Ouled Sidi Chikh, et qui s’étend sur une superficie de 22 hectares est considéré comme l’un des plus importants sites de concentration de la population des cette localité du sud de la wilaya. R.R

Onzième année – Numéro 3399 – Jeudi 25 Août 2011- www.echo-doran.com – Prix 10 DA

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia