RSS

Frenda Les chômeurs réclament l’implantation d’une antenne «ANSEJ»

12 septembre 2011

FRENDA, S.Moumen

Parmi les nombreux organismes étatiques favorisant l’insertion des jeunes dans le monde du travail figure celui de l’ANSEJ (agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes), cette institution réactivée par les dernières réformes décidées par les instances supérieures de la République ne cesse d’apporter son soutien aux jeunes afin de les délivrer des griffes du monstre appelé «chômage».

Cependant, l’œuvre de cette agence semble être freinée par le problème de centralisation. A Frenda par exemple, les jeunes chômeurs rencontrés n’ont pas manqué de dénoncer le calvaire qu’ils vivent pour déposer leurs dossiers de bénéficiaires au siège central de l’ANSEJ implanté dans le chef-lieu de la wilaya Tiaret. A cet effet, les nombreux chômeurs de cette daïra qui compte plus de 60 000 habitants, une population locale constituée particulière de jeunes sans prendre en compte celle des communes limitrophes, subissent les affres de l’éloignement et du transport pour déposer leurs dossiers au chef-lieu de la wilaya. Venir de Rosfa ou de Takhemaret, des municipalités situées aux confins du territoire de la wilaya, à plus de 100 km, n’est pas un parcours aisé sans compter les habituelles lenteurs administratives.

D’autre part, les frais et les moyens de transport handicapent également ces jeunes citoyens qui demandent l’aide de l’ANSEJ pour sortir de la gueule du chômage, se tenir sur leurs pieds. A Tiaret, le bureau central de l’ANSEJ souvent submergé renvoie ces jeunes qui ont marché des kilomètres. «De nombreux jeunes sont découragés par cette situation, l’opération dépôt des dossiers à Tiaret est éreintante » nous confie un jeune chômeur. Enfin, en bénéficiant de l’implantation d’une antenne de l’ANSEJ, la ville de Frenda qui est stratégiquement située pour accueillir tous les chômeurs des municipalités avoisinantes rendrait un grand service à tout le monde à commencer par le désengorgement du siège de cet important organisme.                     S. Moumen

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia