RSS

3ème édition du Forum national de la halqa populaire Les chioukh de l’Oranie en compétition pour «L’Epi d’or 2011»

11 décembre 2011

Culture

PAR MIR MOHAMED JOURNALISTE DE LA VOIX
Le coup d’envoi du Forum national de la halqa populaire sera donné, aujourd’hui dimanche, en fin d’après-midi, à la maison de la culture Kateb Yacine de Sidi Bel- Abbès en présence des autorités locales et des représentants des groupes et artistes invités
Organisée à l’initiative commune de l’association locale “El Halqa des arts et de la culture” et de la direction de la culture de la wilaya de Sidi Bel-Abbès, avec le soutien de l’université Djillali Liabès et des Théâtres Régionaux de SBA et de Mascara, cette manifestation enregistre cette année pour sa troisième édition une participation très limitée des artistes populaires et des spécialistes du domaine contrairement à la précédente, marquée par la présence en force de chioukh venus de différentes wilayas du territoire national et de plusieurs pays arabes, notamment le Maroc, la Tunisie, la Libye, la Mauritanie, la Syrie, la Jordanie … Outre les « halqate » prévues en compétition pour l’«Epi d’or 2010», avec l’entrée en lice d’authentiques chioukh de l’Oranie, à savoir Brahim Ben Breik (Tiaret), Abdelaziz Abdelmodjib (Mascara), Belloura Mohamed (Oran), Mohamed Ould Mahdjoub (Tiaret), Djillali Mahdia (Tiaret), Cheikh Henni Benamar (Tisssemsilt) et un jeune compétiteur Ghanem Bouadjadj (Sidi Bel-Abbès), le programme de ce forum qui s’étalera jusqu’au mercredi prochain, comprend également des expositions, des travaux en ateliers avec des étudiants en arts populaires, des rencontres avec les maîtres du genre, des cycles de conférences et de tables- rondes autour de ce précieux patrimoine de la culture orale ainsi qu’une série de spectacles et de séances de lectures de contes organisés à l’intention du grand public sur un certain nombre de sites d’animation retenus à travers la capitale de la Mekerra. Cependant, un élément nouveau intégré au programme de cette année, avec l’organisation de spectacles Halqa qui seront donnés en alternance à Sidi Bel-Abbès et Mascara. Il faut rappeler que l’épi d’Or de la seconde édition a été décerné à Cheikh M’hamed Belloura (Oran) et Souâd Khalil (Libye) tandis que les prix suivants sont revenus à Cheikh Brahim Benbrik (Tiaret), Mohamed Laroussi Ezzoubeidi (Tunisie) et Djillali Laâlali (Tiaret). Le prix du jury a été attribué, quant à lui, à l’authentique artiste bel-abbésien Abbès Lacarne, une référence dans « le théâtre du dire » qui fut à l’origine de la création du spectacle « la dernière halqa », racontant l’histoire d’un goual de légende, qui, pour sa dernière apparition sur la place publique (Tahtaha), invite deux de ses amis à animer une halqa où chacun des intervenants est tantôt meddah, troubadour, adjadjbi, conteur ou comédien.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia