RSS

Un fils de Chahid au centre de vieillesse et ses enfants aux centres de rééducation à Tiaret Un fils de Chahid au centre de vieillesse et ses enfants aux centres de rééducation à Tiaret Un fils de Chahid au centre de vieillesse et ses enfants aux centres de rééducation à Tiaret

Très connu sous le nom de « Farid » dans la commune de  la  wilaya de Tiaret, Mr. Kechichet Lakhal, fils du grand Chahid Kechichet Bouchenafa vit le véritable calvaire avec sa petite famille composée de 5 membres : La mère et quatre enfants qui se trouvent actuellement dans des centres de rééducation de Rahouia et de Tiaret. Farid ignorait totalement qu’il avait rendez vous un jour avec le centre de vieillesse de Tiaret lui, qui a tant souffert après que son père fut torturé puis achevé par balles  et quelques années plus tard Farid a perdu sa mère qui mourut suite à des complications psychiques et mentales après avoir vécu dans un taudis situé à la S.A.S dans la commune de Takhemaret (secteur administratif spécialisé de l’armée coloniale française) subissant de ce fait tous les torts de la vie et victime d’une « hogra » qui ne dit pas son nom, Farid avec le temps commençait à perdre ses facultés psychiques et mentales, cependant l’on ignore les véritables alibis du mariage de Farid avec une femme et qui s’est couronnée par 4 enfants en bas âge et qui se trouvent actuellement dans des centres de rééducation à Rahouia et à Tiaret. L’histoire de « Farid » mérite d’être racontée cependant, nous n’avons pas pu joindre sa sœur pour avoir son aval et son consentement puisqu’elle aussi a été victime de plusieurs dépassements et ce n’est que grâce au journal « réflexion » que le nom de son père Chahid a été rétabli après 15 années d’étouffement et l’intervention salutaire de M.le Wali qui a ordonné une enquête au niveau de la direction des Moudjahidine pour que la polyclinique de Takhmaret porte le nom du Chahid « Kéchichet Bouchenafa ». Cette amère réalité fait secouer la société et plus particulièrement lors de la journée du Chahid … Un Chahid qui s’est sacrifié pour que les enfants de l’Algérie vivent heureux, cependant à voir le cas de Farid, il parait que beaucoup reste à faire pour l’héritage humain de nos martyrs. Nous y reviendrons.
Abdelkader.Berrebiha
Dimanche 19 Février 2012
INFO OUEST

 

Source :
http://www.reflexiondz.net

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia