RSS

Benali Mohamed – Daïra de FRENDA Sauvez l’école Ibn Khaldoun

27 février 2012

FRENDA, Quotidien D-Oran (Le )

Il était une fois une école de garçons devenue par la suite l’école «Ibn Khaldoun», du nom du sociologue qui rédigea ses célèbres «Prolégomènes» dans les grottes se situant dans cette même ville de Frenda, qui malheureusement n’arrive pas à sortir de sa léthargie endémique et de sa marginalisation. Cette école fut construire en 1930 en plein centre-ville. Elle était l’un des centres de gravité du savoir et de la science, surtout après l’indépendance de notre pays. Cet établissement a vu défiler des milliers d’écoliers, dont la ville misait beaucoup sir les premières promotions de l’école algérienne indépendante et l’élite de l’avenir. Et si les archives pouvaient s’exprimer un jour, elles dévoileraient assurément de nombreux noms connus d’anciens élèves ayant fait leur premiers pas dans cette école mythique. C’est dans cette école qu’on avait affûté nos premières armes pour l’acquisition du savoir. La concurrence saine entre les élèves faisait rage : on ne vivait que de cela et tout le monde excellait dans la persévérance, à tel point que le taux de réussite à l’examen de la sixième était toujours à la hausse dans cette ville. Aujourd’hui, malheureusement, cette école, qui représente la mémoire collective de toute une ville et qui résiste depuis plus de 80 ans, se trouve dans un état lamentable. Il suffit de jeter un coup d’oeil autour de cette vieille bâtisse à quatre façades et d’une architecture unique afin de constater l’effet du temps et le laxisme de certains responsables qui ne daignent pas bouger le doigt afin de restaurer cette école. Notre voeu enfin est que les gens qui ont étudié dans cette école et qui ont maintenant des places de responsabilité dans cette ville ou ailleurs puissent oeuvrer pour préserver ce haut lieu du savoir et le conserver pour les générations futures. Nous sollicitons aussi l’aide de la Direction de l’éducation de Tiaret pour la préservation de ce patrimoine si cher aux citoyens de la ville de Frenda.

, ,

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia