RSS

TIARET: Charlatan : un «métier» à la mode ! par El-Houari Dilmi

Véritable «métier» dans l’air… du temps, les pratiques charlatanesques font un retour aussi remarqué qu’inquiétant dans l’esprit «tourmenté» des Tiarétiens. Une jeune femme, voulant… à tout prix se débarrasser de la «déveine» qui la pourchasse depuis sa puberté, a frôlé la mort après avoir ingurgité un élixir «explosif» prescrit par un charlatan ayant pignon sur rue dans un quartier malfamé de la ville.

La «mutation» brutale des mœurs de la société à laquelle viennent se greffer les frustrations et autre perte d’espoir dans un avenir qui fait peur, le charlatanisme, la sorcellerie, la voyance, voire la magie noire sont autant de mauvaises façons de conjurer le mauvais sort qui donne tant de soucis à plus d’un «désespéré» de la vie. Pratique pourtant proscrite et dangereuse, la sorcellerie est devenue un «sport» qui se pratique au quotidien. Une mère de famille qui venait de perdre son époux se trouvait tôt le matin, ce vendredi, au niveau du nouveau cimetière de la ville quand elle est tombée nez à nez avec deux individus en train d’exhumer le corps d’un bébé. «Ils n’ont heureusement pas pu achever leur forfait, puisque je les ai vus de mes yeux prendre la poudre d’escampette», se soulage-t-elle. La «race» des charlatans prolifère à vue d’œil aux quatre coins de la ville de Tiaret, une giga cité en perte de ses repères. Des individus sans foi ni loi ont une facilité déconcertante à exploiter la crédulité des gens. Une pratique librement exercée dans les marchés hebdomadaires surtout, au coin de la rue, à l’intérieur des bains maures et même dans les maisons. D’autres, se présentant comme des «spécialistes» de la rokia et autre hidjama se font payer une fortune pour abandonner leurs «clients» en proie à des douleurs intenables après avoir ingurgité des potions aussi dangereuses que douteuses. Le public ciblé par cette «race» de vendeurs de mensonges est constitué de femmes et de jeunes filles en quête du prince charmant. La semaine dernière encore, un jeune homme, présentant des signes patents d’une dépression nerveuse, compliquée par des troubles psychologiques, s’est vu rossé de coups par un prétendu exorciseur qui s’est fait payer cash un million de centimes pour soi-disant «chasser l’esprit maléfique qui habite le jeune homme». Le malheureux s’en est sorti avec un séjour à l’hôpital psychiatrique et une plainte a été déposée par les parents du malade. Mais qui a dit que «toute société qui n’est pas éclairée par des philosophes est trompée par des charlatans ?»

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia