RSS

Tiaret Les travaux du grand projet de la raffinerie de pétrole débuteront la fin de l’été prochain

Le 4/4/2012 -> A LA UNE -> Régions -> Ouest

Une importante délégation, composée de cadres de haut niveau de la Sonatrach, représentant les deux filiales GTP (Grands Travaux Pétroliers) et GCB (Société nationale de génie), est arrivée jeudi dernier à Tiaret afin de procéder aux dernières retouches pour pouvoir entamer les travaux de la nouvelle raffinerie de pétrole, qui sera implantée à Sidi Abed, au sud de Tiaret. Le wali, M. Bousmaha Mohamed, tout en confirmant le maintien du projet, a déclaré que les travaux de ce gigantesque projet seront lancés d’ici la fin de l’été prochain, tout en ajoutant que ce même projet sera doté d’un complexe pétrochimique. Le chef de l’exécutif a souligné que la capacité de production de la raffinerie a été revue à la baisse et ce, suite à des études faits par des experts en la matière, relevant de la Sonatrach. Ainsi, la capacité sera de cinq millions de tonnes métriques par an, au lieu de quinze millions MT/an prévus initialement. Quant à l’opération d’expropriation et d’indemnisation des agriculteurs totalisant 1400 hectares, celle-ci est en cours d’achèvement, a indiqué encore le wali. Par ailleurs, le problème d’eau servant à l’alimentation de la raffinerie connaîtra, finalement, un projet aussi d’adduction à partir du barrage de Dahmouni, à une vingtaine de kilomètres du lieu du projet de la nouvelle raffinerie, en attendant le lancement de l’autre projet d’alimentation en eau à partir de la station de dessalement, sise à El-Mactaâ entre Oran et Mostaganem. Il est à noter que ce projet prévoit déjà la création de plus de trois mille postes d’emploi au début des travaux de réalisation pour atteindre un total de postes d’emploi de cinq mille à la mise en exploitation de la raffinerie, prévue aux débuts de l’année 2015. Rappelons enfin, que deux bassins gaziers avaient été découverts, par la même société, aux débuts de l’année 2010 dans la commune de Rahouia, au nord de Tiaret, et celle de la localité de Chehaima, 65 kilomètres à l’extrême sud du chef lieu de wilaya.
L. Bouhala

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “Tiaret Les travaux du grand projet de la raffinerie de pétrole débuteront la fin de l’été prochain”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Le projet de la raffinerie de pétrole relancé
    le 05.04.12 | 10h00
    Une raffinerie de pétrole sera réalisée à Tiaret dans un grand site situé route de Sougueur à proximité de la ferme pilote Chérif Eddine et de «Sidi Abed».
    Tout récemment, l’on a fait état du report de l’avis d’appel d’offres. La commission d’évaluation des offres au sein de la branche Aval de Sonatrach avait déclaré que «ce nouveau report ne signifie pas l’abandon du projet». Les Tiarétis déchantaient une fois de plus après le «report sine die de la date du lancement de l’appel d’offres international pour la réalisation d’une raffinerie de pétrole à Tiaret». L’information rapportée avait de quoi susciter les appréhensions auprès de l’opinion après le départ de l’ex- ministre de l’Energie, Chakib Khalil et du mentor du projet, Abdelhamid Feghouli. Quatre groupes étaient en concurrence et un délai supplémentaire, indique-t-on, était nécessaire pour avoir «une vision suffisante» concernant la disponibilité des quatre groupes pré-qualifiés pour les études d’ingénierie et de conception (FEED).
    Les quatre groupes étant Technip (France), Sinopec (Chine), CBI & Lummus (Arabie Saoudite), Saipem/Chiyoda (Italie et Japon). Pour rappel, Sonatrach avait retenu quatre sociétés et consortiums chargés de la phase commerciale du processus d’appel d’offres pour la conduite des études de FEED du projet de la nouvelle raffinerie de Tiaret.
    La future raffinerie sera alimentée à partir de l’oléoduc OZ-2 et aura une capacité de production de 5 millions au lieu des 15 millions de tonnes prévues par an (propane, butane, essence, naphta et gasoil). Son coût tourne autour de 6 milliards de dollars. «La délégation officielle, composée de cadres de la Sonatrach, a fait part au wali de l’implantation officielle de la raffinerie de pétrole sur le territoire de la wilaya», fait savoir un communiqué de presse. La même source indique que «des responsables de Sonatrach, ceux du génie civil de GCB ainsi que des responsables des grands travaux pétroliers ont planché avec le chef de l’exécutif local sur les voies et moyens à mettre en œuvre pour la réalisation, dans les meilleurs délais, de ce projet d’envergure».
    Un projet dont le site s’étale sur 1400 ha et qui a besoin, avant sa phase de réalisation, de l’indemnisation des propriétaires terriens à exproprier des localités d’Ain-Mesbah et Ain-Bouchekif. Le wali de Tiaret s’est engagé, pour sa part, à livrer, pour les besoins du projet, 5000 m3 d’eau par jour depuis le barrage de Dahmouni en attendant la réalisation d’un réseau d’alimentation en eau de mer dessalée à partir de Mostaganem. Il y a quelques jours, les fellahs qui n’ont pu exploiter leurs terres depuis voilà quatre années ont déployé, sur la route nationale, de larges banderoles pour signaler leur détresse vu que leurs terres sont restées en jachère. Notre source ajoute que «le wali a expliqué les atouts dont dispose la région, notamment en matière de compétences liées à la technicité, compte tenu de l’implantation à Tiaret de plusieurs instituts de génie mécanique et autres, nonobstant l’infrastructure de base (routes nationales, aéroport, chemin de fer)».
    Les hôtes du wali ont, à leur tour, expliqué ce que Sonatrach compte réaliser dans cette raffinerie pour renforcer la production locale. D’autres petites raffineries seront également érigées à Tiaret, Laghouat, Biskra et Hassi Messaoud. La future raffinerie a cette prétention de résorber, un tant soit peu, le chômage puisque dès les deux premières années, pas moins de 3000 travailleurs seront recrutés.
    Fawzi Amellal

    http://www.elwatan.com/dyn/imprimer.php?link=http%3A%2F%2Fwww.elwatan.com%2Fregions%2Fouest%2Ftiaret%2Fle-projet-de-la-raffinerie-de-petrole-relance-05-04-2012-165545_136.php
    © El Watan

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

  2. yt75 Dit :

    A propos de pétrole, à signaler une tribune/ »appel aux candidats à la présidentielle française » publiée jeudi 22 mars sur lemonde.fr, intitulée ‘mobiliser la société face au pic pétrolier »

    Signée par :

    Pierre René Bauquis – Ancien Directeur Stratégie et Planification du groupe Total
    Yves Cochet – Député Européen, ancien Ministre de l’environnement
    Jean-Marc Jancovici – Ingénieur consultant, Président de The Shift Project
    Jean Laherrère – Président ASPO France, ancien patron des techniques d’exploration du groupe Total
    Yves Mathieu – Ancien chef du projet Ressources pétrolières mondiales à l’Institut Français du Pétrole

    Texte de la tribune et possibilité de se joindre à l’appel en ligne ci-dessous :
    http://tribune-pic-petrolier.org/
    Sujet important s’il en est un, ne pas hésiter à signer et relayer.

    Répondre

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia