RSS

Un élève de 16 ans s’immole par le feu à Tiaret

le 06.04.12 | 10h00

Ras Ghanem Oualid, 16 ans, élève de première année secondaire du nouveau lycée, à la cité Sonatiba, s’est immolé par le feu hier matin à l’intérieur de la salle de classe, d’où il a été évacué, brûlé au 3e degré, aux UMC de l’hôpital de Tiaret, puis vers Alger dans une ambulance médicalisée.

Selon certaines indiscrétions, le jeune lycéen aurait eu des démêlés avec ses professeurs à cause d’une porte qui aurait été abîmée. D’autres sources diront que c’était à cause d’absences répétées. Certains camarades de classe diront aussi qu’il a été prié de quitter la classe par sa prof pour des raisons inconnues. Il s’est aussitôt aspergé avec un produit inflammable, mais il a été secouru par des agents de l’établissement qui ont éteint les flammes avec des extincteurs. S’en est suivie une grande panique sur fond d’évanouissements et d’états de choc des élèves. Huit d’entre eux ont été évacués à leur tour aux urgences pour un suivi psychologique.

Ses camarades sont sortis spontanément marcher à 10h depuis l’école pour se diriger vers l’hôpital dans une petite procession en scandant le nom de la victime. Sur place, nous avons vu la directrice de l’école conseiller aux élèves la sérénité. Ces derniers se sont dispersés dans le calme. Aucun heurt n’a ponctué ce tragique évènement, le second du genre après celui de Gacem Hicham. Nous avons tenté de joindre hier le chargé de communication de la direction de l’éducation mais nos sollicitations sont restées vaines.

Fawzi Amellal

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

2 Réponses à “Un élève de 16 ans s’immole par le feu à Tiaret”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    TIARET
    Un lycéen s’immole
    par le feu en pleine classe

    Agé de 16 ans, et élève de
    la première année secon
    daire au nouveau lycée de
    Sonatiba, au sud-est de la ville de
    Tiaret, Ras Ghanem Walid s’est
    immolé par le feu, ce jeudi aux environs
    de 10 heures, en pleine classe
    devant le regard horrifié de ses
    camarades. En effet, le lycéen avait
    été traduit, auparavant, en conseil
    de discipline pour avoir cassé une
    porte vitrée au sein de l’établissement.
    Au lendemain de sa sanction,
    le jeune désespéré se présentera
    à l’établissement muni d’une bouteille
    d’essence, dissimulée dans
    son cartable, sans qu’aucune personne
    ne se rende compte. Une
    fois, dans la classe, alors qu’aucun
    de ses collègues ne s’attendait à
    un tel geste, Walid s’est aspergé
    d’essence avant d’allumer un briquet.
    Et ce qui devait arriver, arriva.
    Tous ses camarades ont tenté en
    vain d’empêcher cette tentative de
    suicide, mais hélas. Brûlé au troisième
    degré, il fut transporté par les
    éléments de la Protection civile,
    dans un premier temps à l’hôpital
    « Youssef Damerdji » de Tiaret, puis
    évacué en urgence vers l’hôpital des
    grands brûlés de Douéra (Alger). A
    noter, également que dix de ses
    camarades de classe ont été transportés
    à l’EPH de Tiaret pour avoir
    perdu connaissance. Ils ont été pris
    en charge par le personnel médical
    des UMC assisté de psychologues
    dépêchés par la DAS. Cependant,
    et peu avant le transfert du jeune lycéen,
    le wali s’est déplacé à l’hôpital
    pour s’enquérir de l’état de santé
    des élèves traumatisés par ce geste
    regrettable. Soulignons enfin que
    nous avons tenté, à plusieurs reprises,
    d’obtenir de la direction de l’éducation
    plus de détails mais aucun
    des responsables et même le chargé
    de la cellule de communication,
    n’ont voulu répondre au téléphone.
    L. Bouhala
    LE CARREFOUR D’ALGÉRIE / SAMEDI 07 AVRIL 2012

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

    Répondre

  2. Artisans de l'ombre Dit :

    Société : TIARET
    Un jeune lycéen s’immole par le feu en pleine classe

    Un lycéen âgé de 16 ans, répondant aux initiales de R. W, s’est immolé par le feu, jeudi, vers 10h30 du matin, en pleine classe, au nouveau lycée du quartier Sonatiba dans la partie sud de la ville, provoquant une grande panique parmi ses camarades.
    La terrible nouvelle s’est très vite répandue dans l’établissement et a suscité un climat de psychose sans précèdent. Sous réserve de l’enquête ouverte conjointement par la Direction de l’éducation et les services de sécurité, le jeune adolescent aurait agi de la sorte suite à des démêlés avec ses enseignants qui lui reprochaient un comportement peu correct. D’autres mobiles liés à des problèmes de famille ont été également évoqués, selon certains échos. D’après des témoins, le jeune lycéen était en cours lorsqu’il s’est saisi d’une bouteille d’un liquide inflammable qu’il dissimulait dans son cartable pour s’asperger le corps avant d’y mettre le feu, sous les yeux médusés de ses copains. Aussitôt alertés, les agents de l’établissement ont immédiatement réagi pour secourir le jeune, transformé en torche humaine, à l’aide d’extincteurs. Evacué en urgence aux UMC de l’hôpital Youssef-Damardji, le jeune, brûlé au 3e degré, a été transféré vers Alger, pour y subir des soins intensifs. A noter qu’une équipe de psychologues a été mobilisée pour accueillir les élèves choqués qui ont assisté à l’horrible scène.
    Mourad B.
    Source de cet article :
    http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2012/04/07/article.php?sid=132555&cid=36

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Mon bébé, Justin, me manque beaucoup

    Répondre

Répondre à Artisans de l'ombre

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia