RSS

À cause d’un match de football Violents heurts entre jeunes manifestants et forces antiémeute près de Tiaret

De violents heurts ont éclaté ce lundi 9 avril à Rahouia, à 35 km au nord de Tiaret, entre les forces antiémeute  et plusieurs dizaines de manifestants, apprend‑on de sources locales. Au moins sept personnes se sont évanouies, asphyxiées par les bombes à gaz lacrymogène, tirées par les brigades antiémeute,  dépêchées en renfort à partir de Tiaret. Elles ont été admises à l’hôpital Tedjini Heddam de Rahouia. À l’aide de pneus brûlés et de blocs de pierres posés sur la chaussée, plus de deux cents jeunes en colère ont fermé à la circulation la RN 91 et la RN 23, reliant respectivement Tiaret à Mascara et à Oran. 

Les affrontements ont éclaté après l’interpellation par la police locale, ce  lundi matin, d’un groupe de jeunes de Rahouia qui voulaient s’en prendre à des lycéens, originaires de la localité voisine de Djillali Benamar.  Une vive tension prévalait entre les habitants des deux localités depuis samedi dernier à la suite d’un match de football ayant opposé les équipes de Djilali Benamar et de Rahouia pour le compte de la 22e journée de championnat de Régionale I (Ligue de Saïda).  La rencontre avait tourné à la bagarre générale entre les deux galeries, faisant 27 blessés dans les rangs de l’équipe visiteuse (lire).
Des lycéens et des collégiens originaires de Djillali Benamar et scolarisés à Rahouia voulaient rejoindre leur établissements cette matinée de lundi lorsqu’ils ont été pris à partie par des jeunes de Rahouia, qui les attendaient de pied ferme. Tandis que les routes nationales 91 et 23 demeurent fermées au trafic routier, obligeant les automobilistes à faire de longs détours par Mechrâa Sfa, les forces antiémeute ont procédé à une dizaine d’arrestations parmi les émeutiers et continuent d’user de bombes à gaz lacrymogène pour disperser  les groupes de jeunes qui s’en sont pris à des édifices publics.
Rabah Amir

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia