RSS

Tissemsilt Des sites, une histoire

13 avril 2012

Ruines

Tissemsilt Des sites, une histoire dans Ruines constlogo

w9a7cl dans Ruines

Vestiges Des deux sites d’Aïn Torkia et Aïn Sfa, dans la wilaya de Tissemsilt, il ne subsiste que quelques éléments défensifs et architectoniques et des nécropoles.
La représentation de Tiaret de l’Agence nationale d’archéologie et de protection des sites et monuments historiques finalise actuellement le dossier technique en vue du classement des sites de Aïn Torkia et de Aïn Sfa.
Selon le responsable de cette représentation, qui englobe les wilayas de Tiaret, Tissemsilt et El-Bayadh, le site d’Aïn Sfa est situé à 7 km à l’est de la ville de Tissemsilt. Il s’agit d’une grotte rocheuse dont les parois sont recouvertes de gravures rupestres représentant plusieurs thèmes retraçant l’activité humaine, la flore et la faune de la région ainsi que des écritures en ocre rouge en tifinagh et en caractères libyco-berbères. Ce site remonte à la période néolithique, indique le même responsable.
Le second site proposé au classement est celui de Aïn Torkia, dénommé par les Romains Columnata. Il s’agit d’une partie des fortifications érigées par les Romains près de la commune de Khemisti, à 2 km à l’ouest de cette localité. De ce site, il ne subsiste que quelques éléments défensifs et architectoniques et des nécropoles.
La représentation de l’Agence nationale a introduit, en 1995, le dossier du classement du site de Taza, une des citadelles érigées par l’Emir Abdelkader en 1838. Le site est composé d’une citadelle avec un rempart extérieur de 69 mètres de long et 33 mètres de large et de bastions pour résister aux assauts de l’armée coloniale française. Tous ces édifices ont été ensevelis sous terre, avant que l’Emir et ses troupes ne quittent la région, le 25 mai 1841. Des fouilles ont permis de dégager une partie de cette citadelle ainsi que les vestiges d’une autre cité musulmane, édifiée sur les mêmes lieux plusieurs siècles avant l’installation de l’Emir dans la région.
La wilaya de Tissemsilt compte plus de 50 sites historiques appartenant à toutes les périodes historiques, comme les ruines romaines de Kerbet Ouled Kouider, à Sidi El-Anteri, d?El-Guelail et El-Kouassem, le Fort de Toukal, bâti par les émirs des Beni Toudjine dans l’actuelle commune de Sidi Abed.

R.C./APS

 

Arts et Culture Edition du 23/8/2004

S

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia