RSS

Un jeune s’immole par le feu

le 24.04.12 | 10h00

Enième tentative de suicide hier soir aux environs de vingt et une heures à Tiaret.

Un jeune âgé d’environ vingt-six ans, répondant aux initiales M. M.,et qui demeure à Mostaganem,  s’est aspergé d’essence en plein cœur de la ville de Tiaret et a mis le feu sur son corps devant les passants et policiers médusés par la scène. Evacué  par la Protection civile vers les urgences médicochirurgicales de l’hôpital de la ville, il a été admis aussitôt au bloc opératoire mais son état de santé, selon certaines sources hospitalières, ne susciterait pas une grande inquiétude. Il serait brûlé au 2e degré. Le motif de cette immolation reste  énigmatique. Pour rappel, c’est le troisième acte du genre après Hicham Gacem, 22 ans et Ras Ghanem Oualid, 16 ans. La police judiciaire a aussitôt ouvert une enquête.

Fawzi Amellal

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “Un jeune s’immole par le feu”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    Après la tentative d’immolation d’un vendeur à la sauvette
    Affrontements entre jeunes et policiers à Jijel
    Des échauffourées ont éclaté ce dimanche 29 avril à Jijel entre la police et plusieurs jeunes à la suite du démantèlement d’un local commercial de fortune érigé sur l’esplanade attenante à une école de la ville, rapporte l’APS. L’exploitant de cette baraque, qui s’est aspergé d’essence qu’il a ensuite enflammée, ne serait pas décédé des suites de ce geste désespéré. Il aurait été évacué à l’hôpital de Jijel puis vers le centre des brûlés de Constantine, selon l’un de ses proches.
    Riyad Hamadi

    Le siège de la wilaya, situé non loin de cette école, a aussitôt été la cible de jets de projectiles de la part de jeunes en colère, alors que des attroupements se sont formés et étaient encore visibles aux environs de 13 h. Les éléments du service d’ordre ont été déployés devant plusieurs édifices publics (siège de la wilaya, radio locale). Au centre‑ville, la circulation automobile était fortement perturbée et plusieurs commerces situés à proximité du lieu de l’incident sont demeurés fermés.

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia