RSS

Le FLN rafle 9 sièges

NEUF SUR LES ONZE SIÈGES PARLEMENTAIRES OCTROYÉS À LA WILAYA SONT REVENUS AU FLN, SELON LE COMMUNIQUÉ DE LA WILAYA DE TIARET.

 

Une liste bien ficelée et composée par des figures connues, à l’image du chef de file Boukhorss Mohamed, l’un des piliers du mouvement associatif, cadre de l’éducation et actuel P/APW (trois mandats consécutifs), du médecin Boutaled Azzedine , représentant au Parlement originaire du patelin de Abdelaziz Belkhadem. La gent féminine sera représentée par deux femmes connues par leur parcours au sein des différentes organisations de masse, Chaib Messaouda, directrice du secteur de la formation professionnelle dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès, et Fatma Kourak, assistante à Naftal, fille de l’un des héros du Ghzoul tombé aux champ d’honneur quelques mois avant l’indépendance. Deux autres vieux routiers du Front de libération national ont réussi à rafler la maximum de voix à Frenda et Medrissa devant les trente-huit partis en lice. Le professeur en médecine Boualga Kada (hôpital Franz-Fanon de Blida)  secondé par le docteur vétérinaire Sadek Nacéra, cadre à la DAS et responsable du BHC, et l’homme au sifflet Kalakhi Cheikh (membre fédéral, expert à la FNFB), membre de l’APW, et l’un des fondateurs de la ligue de wilaya de football à Tiaret, connu par son empreinte sur les pelouses des stades à travers les quatre coins de la région. Deux autres vieux routiers du parti, Djillali  Bouazza, ex-mouhafedh à Tiaret et membre de la commission de santé à l’APW avec deux mandats, et Guichaoui Saad, actuel secrétaire général de l’UW–UGTA, et membre actif de l’association Nass el-Khir. Avec une liste confectionnée par Belkhadem, le groupe des neuf a réussi à rafler 67 895 bulletins sur les 223 817 exprimés. Notons que 512 995 électeurs inscrits, 273 817 ont voté. Avec un bonne organisation et une poignée de militants, le FLN rafle 9 des 11 sièges et place 3 femmes au Parlement. Il a réussi 38 meetings, 112 rencontres de proximité et opéré l’ouverture d’une centaine de permanences et un poste de commandement. Les résultats remis à notre bureau de Tiaret montrent un écart de 56 630 voix entre lui et le frère ennemi, le parti d’Ahmed Ouyahia. Le RND a sué pour récolter les 11 265 voix. Les candidats du FLN se sont retrouvés autour du cheikh Abdelhadi et le lendemain, les militants du RND nous signalent que leur liste a réussi un grand bond en recueillant plus de 10 000 voix. Nous apprenons, entre autres, que les islamistes ont stagné ; l’Alliance verte (Madene – Belharb – Bouhella) obtient 5 611 voix et le Front du changement (Boubekeur) recueille 3 044 voix. Quant aux nouveaux partis, le PRA mené par Derouiche obtient 2 926 voix, le FFS, à sa tête le journaliste Boughanim Mohamed, 1 037 voix, et la liste du parti de Louisa Hanoune conduite par Zerroukhi obtient 5 508 voix. Le FND a récolté 3 563 voix à Frenda, le MJD, présidé par Djahida Missaoui à réussi à rafler plus de 7 399 voix à travers les bureaux de son arrondissement, Ksar Chellalla, devant son concurrent Ouis Fathi (Nour el-Djazairi) avec 2 787 voix. Le reste des voix exprimés a été partagé entre les autres tendances politiques : 2 979 pour le RPR avec la tête de liste Taouche Hachemi, 2 744 empochées par Benyahia lakhdar (AHD 54), 4 606 voix pour le FNIC conduit par Lalou Khaled… Ces résultats montrent que ce sont les têtes de liste qui ont choisi leur douar d’origine (tribalisme oblige) qui ont récolté le plus de voix. Ce que nous confirment, entre autres, les 4 637 voix raflées par Seddiki Ahmed de l’ANR à Aïn Deheb. D’autres partis en lice ont réussi, eux aussi, à marquer ces élections à l’exemple de Hadj Miloud (Rassemblement algérien) qui a obtenu 4 780 voix. Avec une participation de plus de 54%, le Front de libération nationale rafle la mise et ne laisse aucune chance aux 39 partis en lice, en attendant le siège en ballotage entre le FLN et le RND. Carton rouge pour les islamistes L’ex-député BenTamra Aek (FNA), fondateur du Parti pour l’unité des Algériens en instance sur le bureau d’Ould Kablia, tire à boulets rouges sur les tendances politiques islamistes qui accusent sans preuves l’administration de fraude, et nous explique, lors d’une rencontre avec la presse, que les 112 candidats islamistes (Alliance verte) ont obtenu 5 600 voix soit une moyenne de 100 dans la poche de chaque candidat. Les 38 partis politiques ont baissé les rideaux des permanences après la synthèse des résultats, samedi, avec des voix se situant entre 1 000 et 7 500 pour chaque tendance, soit nettement sous les 5%.

HAMZAOUI BENCHOHRA

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia