RSS

Céréaliculture : certaines exploitations ont battu des records de rendement

11 juillet 2012

AGRICULTURE, EL WATAN, Fawzi Amellal.

le 08.07.12 | 10h00

La production totale devrait tourner autour de 5 millions de quintaux.|

Considérée comme grenier à blé, Tiaret comptabilise à elle seule 10% de la production nationale.

Les trois coopératives des céréales et légumes secs de Tiaret, Frenda et Mahdia ont déjà «emmagasiné plus d’un million de quintaux sur les 2,8 millions escomptés», font savoir des cadres de l’OAIC en marge d’un point de presse tenu à Tiaret. «La production totale devrait tourner autour de 5 millions de quintaux et cet entrain reste de mise tant dans les champs que devant les portails des centres de collecte ou des grandes chaînes de camions chargés de céréales». «Les agriculteurs de Tiaret, qui comptent intégrer fortement «le club des 50», destiné aux meilleurs producteurs à l’échelle nationale», font part, pour certains, de problèmes d’indisponibilité des moissonneuses-batteuses alors que nos interlocuteurs tentent de rassurer puisque, disent-ils, «110 machines des CCLS en plus d’autres vont venir en renfort d’autres wilayas, dont Relizane,  et réduiront, à coup sûr, les délais de la campagne puisqu’on est passé de 3 mois à 45 jours».

Enthousiasme

Les meilleurs producteurs ont atteint les 80 quintaux à l’hectare alors que le rendement moyen à l’hectare se situe autour de 17q/ha. Les pics ont été enregistrés dans certaines zones d’intensification céréalières comme à Rahouia, Mechraa-Sfa et Oued-Lili et surtout au niveau des fermes pilotes. Tiaret, considérée comme grenier à blé, comptabilise à elle seule 10% de la production nationale, fait savoir monsieur Leblak, directeur régional de l’OAIC. Ce même responsable ajoute que, jusqu’à l’heure, «850 millions de dinars ont été décaissés grâce à la célérité du guichet unique et du travail d’agréage effectué en un temps record». Un enthousiasme débordant qui ne dispense pas pour autant les inspecteurs dépêchés pour la circonstance d’être sur le pied de guerre tant les cas de fraude font notoriété mais aussi détermination à les combattre.Le dispositif mis en place, dira monsieur Merouani, «éliminera les spéculateurs car le travail de contrôle s’effectue en amont et en aval».

Fawzi Amellal

© El Watan

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia