RSS

El halqa oua el bendir ! Par Amar Abbas.

18 juillet 2012

Sougueur

 

 Sous Le parasol

Publié le 11 juillet 2012

En ces instants fatidiques, quand, entre chiens et loups, la halqa devient endiablée, le vrai sage est celui qui sait retirer, à temps, son bendir. Ainsi parlait souvent cet ami dramaturge disparu, qui a su faire de ces éléments deux vecteurs majeurs de son théâtre. Un précieux espace et un instrument percutant, quoi de mieux pour soutenir son art de raconter les choses, belles et moins belles, du terroir ? En bon élève, j’ai moi aussi décidé de suivre cette sage voie. Cherchant autour de moi un champ d’application pour éprouver la véracité de la sagesse, je n’ai trouvé, en cet été flamboyant, que cet appel au boycott lancé par des consommateurs pour faire baisser les prix des viandes. Par association d’idées, j’ai abouti à la conclusion qu’une réunion de consommateurs mécontents ne peut être qu’une halqa endiablée. Et les bruits faits autour de la grève de produits carnés ne peuvent sortir que de bendirs habités. Alors, j’ai décidé de boycotter…le boycott en recourant à une désobéissance civile et personnelle. Oui, Môssieur, parfaitement, une désobéissance civile et privée ! C’était ma façon à moi de retirer mon bendir de cette halqa collective. D’ailleurs, de tout temps, il a été prouvé que tout ce qui est collectif nuit à l’individu. Ainsi qu’à son bien-être et sa santé morale. Si vous voulez une preuve, faites un tour dans les cités dortoirs qui essaiment à travers le pays. Saletés, tapages, vieux jouant aux dominos et enfants dans les « cages » d’escalier sont les traits dominants de ces ensembles froids où chacun vit seul, dans son coin…Bref, et pour en revenir à la grève du couffin, pour bien me prouver que je me retire de la halqa, j’ai entrepris de casser ma précieuse tirelire, gardée pour faire face aux jours sans. Ensuite, je me suis dirigé vers la boucherie la plus proche pour m’approvisionner en colliers de poulet. Et là, consternation : même pas une queue de poulet de Médéa en vue ! Et encore moins de restes de moutons de Sougueur. J’ai dû faire, ainsi, plusieurs boucheries. Nada, rien, pas même des abats de poulette. A croire qu’une razzia a visé les boucheries de la ville. J’ai alors pris mon courage à deux mains pour demander à l’un d’eux : « D’habitude, à cette heure, on trouve de la viande chez vous. Vous faites grève ou quoi ? ». Et le mastodonte, couteau entre les dents et tablier par-dessus l’épaule, de me rire au nez : « Mais c’est vous qui faites grève, vous ne le savez pas ? » Et alors ? « Alors, les futurs grévistes sont tous passés aux provisions. Ce qu’ils n’achèteront pas demain, ils en ont acheté par quintaux, aujourd’hui… ». Habituellement, je comprends les subtiles gymnastiques de mes compatriotes, mais, là, j’étais vraiment bluffé. Et soudain, je me suis rappelé : et si, tout comme moi, eux aussi ont voulu essayer la sagesse du dramaturge disparu et retirer leurs bendirs…

A. A.

http://www.horizons-dz.com/?El-halqa-oua-el-bendir

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia