RSS

Libres Propos – IL ETAIT UN PETIT NAVIRE …

—— IL ETAIT UN PETIT NAVIRE ..

Cette chanson que tout le monde connait se continuait ainsi dans mon jeune âge : On discutait.-

• Pour savoir comm il sera mangé. Et c’est là notre sort, agriculteurs! car il est inutile de vous faire illusion. Un article,paru dans un grand journal, nous dit nos quatre vérités et envisage l’avenir à notre place.

Nos vérités ?.. Les voici : nous sommes, des profiteurs qui ne payons pas suffisamment l’impôt et vendons scandaleusement cher nos produits, qui nous coûtent scandaleusement bon marché !
Notre avenir ?.. Ici  deux hypothèses. Et l’on nous offre le choix : ou bien la taxation… Et la taxation, vous savez, c’est très simple… C’est comme l’impôt, le système du tour de vis..-. Je trouve
tes haricots trop chers, je te taxe… je les trouve trop chers encore.je te retaxe.,ils sont encore trop chers, je te reretaxe… et ça va…

Ou bien, autre moyen, je baisse chaque jour les droits dé douane sur les.produits étrangers: et j’en inonde le marché  de telle sorte que je te noie sous une concùrrence dont j’ai favorisé les éléments… . Et, si Cette concurrence est ennemie. ?.. après tout tant pis !… ;

Et voilà, c’est simple !… oui, c’est simple, mais c’est odieux. En ce qui concerne les impôts, nous  avons assez souvent répondu, à cette même place, pour qu’il ne soit pas nécessaire de revenir sur ce sujet.

En ce qui concerne les impôts, nous   avons assez souvent répondu, à  cette même place, pour qu’il ne soit pas nécessaire de revenir sur ce sujet.

En ce qui concerne la taxation, aussi. Et, quanta l’abaissement des droits de douane au profit de l’étranger, quand vous avez eu besoin de notre sang êtes vous allés le chercher ailleurs ?..

Et puis il est lamentable d’avoir à .. discuter des questions semblables… ‘agriculteurs! les élections pour renouvellement des conseillers généraux approchent souvenez-vous ?..

En octobre prochain vous voterez, seulement pour ceux qui auront appuyé des vceux qui vont être déposés aux délégations financières, au nom des agriculteurs algériens, sans distinction d’origine,et ils se résument à ceci :

Premier voeu.

-Que la loi des finances, votée par la Chambre, qui prévoit une si grosse majoration d’impôt visant l’évaluation des Bénéfices agricoles,, ne soit jamais appliquée en Algérie avant qu’il soit procédé à une méticuleuse révision dès évaluations foncières  cadastrales dans toute l’étendue de la colonie.
Deuxième voeu.

- Celui d’obtenir sans  atermoiement, ni promesse dilatoire du gouvernement actuel, une décision ferme, urgente, en ce qui concerne le régime des céréales en Algérie, où nous   sommes, à la veille des moissons d’orge, avoine, blé.

Attendu que nous ferions preuve d’une grande imprévoyance si nous nous contentions d’attendre placidement, le décret qui fixe généralement en Août  seulement, le régime de la Métropole: nos récoltes étant en avance de un mois et demi à deux mois sur celles de la   France ; ceci dans le but d’obtenir que  le mercanti profiteur ne soit pas sempiternellement favorisé au détriment du producteur.

■Troisième voeu:

-Emis par tous les colons et tous les fellahs de la colonie, demandan tà ce qu’un de nos grands établissements financiers, la Banque de Paris et des Pays Bas, par exemple, {la  Banque de France, ne pouvant par ses statuts s’occuper d’une telle question.) soit autorisée à émettre aux trois grands jours fériés de l’année : Noèl, Pâques. 14 Juillet Une loterie nationale similaire à la loterie nationale d’Espagne, dont  50 % du revenu net serait réservé aux lots gagnants et le 50 % d’excédent versé par l’Etat en amortissement des engagements du gouvernement envers  la Banque de France.

Les intérêts que la Banque chargée de l’opération toucherait au fur et à mesure de l’écoulement des billets de loterie, couvrirait, je crois, les frais causés par l’émission  des billets et par la publicité dans les plus grands journaux seulement de la France et ses colonies, sans ; oublier les grandes publications périodiques de nos alliés étrangers.

L’Algérie devrait aussi émettre sa loterie coloniale, qui permettrait do couvrir les cinquantaines de millions dont nos budgétivores sont prodigues, sans ce soucier du péril d’avenir dont nous menacent d’écrasants impôts.

Attendu que muttiplier les  impôts de toute nature, y compris celui prévu pour droit d’entrée de 1 1rs, qui menace de frapper toutes nos importations, et qui aura comme conséquence certaine d’augmenter notablement la vie chère. Le consommateur étant toujours, à fin de  compte  le plus fortement touché.

Ne jamais perdre de vue ce sage avis du philosophe Renan : L impôt, a des bornes naturelles, au-delà desquelles la Nation se soulève pour le refuser où se couche pour mourir.

Le si désastreux resserrement bancaire actuel et la compression de plus en plus exagérée des impositions pourraient bien finir, à ce tournant dangereux de notre histoire, pour aboutir à une banqueroute, déshonorants pour la France, ses colonies, nos gouvernants et nos représentants.
LIBER.

Echo de Tiaret N 737 du Samedi 6 juin 1925

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia