RSS

Tissemsilt Pour dénoncer le manque de moyens de stockage Sit-in des agriculteurs devant le siège de la wilaya

31 août 2012

AGRICULTURE, ECHO D-Oran, Madna, Tiaret

Depuis près de deux mois, les agriculteurs de Tissemsilt ne savent plus quoi faire avec leurs récoltes, des files interminables de camions et de remorques sont quotidiennement formées devant les entrepôts et docks de la CCLS dans l’attente de dépoter leurs chargements de récolte de cette saison. Mais, le grand problème qui s’est présenté devant eux c’est cette lenteur par laquelle est mené l’opération de dépotage affirment ces agriculteurs. Ce manque de moyens de stockage a considérablement crée un climat de mécontentement et d’anarchie parmi ces agriculteurs qui se sont dirigés hier en masse vers le siège de la wilaya avec leurs camions et leurs tracteurs chargés de la récolte pour exprimer leur mécontentement et pousser les responsables à trouver une solution à ce problème qui perdure. Selon certains, ils sont obligés d’attendre des jours pour pouvoir décharger leurs récoltes, de l’autre coté, on nous a affirmé qu’à l’heure actuelle, il existe (15) unités de stockage avec un capacité d’accueil de (250) milles quintaux seulement au moment ou ces mêmes établissements de stockage réceptionnent des milliers de quintaux. L’opération est toujours en cours mais visiblement pas de la façon qui arrange les agriculteurs, rappelons qu’au mois de juillet dernier, le directeur général des OAIC avait donné le feu vert pour la réalisation du premier silo au niveau de la wilaya d’une capacité d’emmagasinement de (200 000) quintaux, ce projet sensé être réalisé dans un délai de six mois dans la localité de Sidi-Mansour mais la persistance de ce problème pour cette année traduit la grande difficulté d’accueil et de stockage, les agriculteurs incommodés par cette situation précisent encore qu’une fois les dépôts pleins, ils devront attendre l’arrivée d’autres camions de Tiaret et de Mahdia pour les vider afin de permettre aux agriculteurs de la régions de Tissemsilt de décharger leurs récoltes, un constat pas très encourageant pour ces agriculteurs qui regrettent que les services de la DSA qui ont toutes ces statistiques n’ont pas bien pensé au préalable à ce problème de moyens de stockage. A. Nadour

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia