RSS

En fuite à Rahouia, (Tiaret) deux dealers arrêtés à Arzew

Lundi, 29 Octobre 2012 09:50

Les deux dealers interceptés dernièrement à Rahouia par une brigade de surveillance des douanes, comme rapporté dans l’une de nos dernières éditions, et qui ont pris la fuite abandonnant leur véhicule de marque Passat, avec une quantité de 65 kg de kif traité, viennent d’être arrêtés à Arzew, a-t-on appris de source concordante.  Agissant sur renseignements, les éléments de la gendarmerie d’Arzew, dans la wilaya d’Oran, ont pu neutraliser les deux dealers et saisir deux autres véhicules de marque Mercedes et Renault Safran ainsi qu’une autre quantité de 23 kg de kif traité et une somme d’argent estimée à 11 millions de centimes. L’enquête suit toujours son cours.
R. S.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Une réponse à “En fuite à Rahouia, (Tiaret) deux dealers arrêtés à Arzew”

  1. Artisans de l'ombre Dit :

    e 10/11/2012 -> A LA UNE -> National
    .

    Sahara Occidental et drogue, Bouteflika agacé par le Maroc

    Les déclarations marocaines hostiles à l’égard de l’Algérie agacent Abdelaziz Bouteflika, tout autant que l’augmentation des quantités de drogues marocaines qui transitent par le territoire nationale. Sur ces questions et sur d’autres sujets aussi, le président de la République s’en est plaint à l’émissaire des Nations Unies pour le Sahara Occidental, en visite de plusieurs jours dans la région. Christopher Ross, qui a fait ses révélations à des parlementaires algériens rencontrés lors de sa visite à Alger, a fait part des remarques du chef de l’Etat. Il a indiqué, selon les propos rapportés par le quotidien arabophone El Khabar, que Abdelaziz Bouteflika ne voit pas d’un bon œil des déclarations de responsables marocains, s’en prenant à l’Algérie. Il s’agit surtout d’accusations marocaines qui font porter à l’Algérie la responsabilité de l’échec du règlement de la question du Sahara Occidental. Pourtant, l’émissaire onusien lui-même ne croit plus aux thèses marocaines, soutenues par les Français, selon lesquelles une indépendance du Sahara Occidental constituerait une menace sur la stabilité du Royaume. Pire que cela, le chef de l’Etat ne semble pas apprécier les affirmations marocaines qui font que, en dehors de la classe politique, les Algériens ne s’intéressent pas à la question du Sahara occidental. C’est d’ailleurs là une des questions que l’envoyé spécial des Nations Unies a posée avec insistance à ses interlocuteurs algériens. Qu’il s’agisse de la société civile, des partis politiques ou des parlementaires, les Algériens ont tenu, selon certains témoignages, pratiquement le même discours. Cette question est avant tout une « position de principe » de la diplomatie algérienne, disent certains. Pour d’autres, la problématique du Sahara occidental doit être réglée dans le cadre des Nations-Unies. C’est là d’ailleurs la mission principale de Christopher Ross. L’autre sujet qui agace Abdelaziz Bouteflika est l’augmentation effrénée des quantités de drogue produite au Maroc qui entrent sur le territoire algérien. Les services de la Gendarmerie et des Douanes, souvent aidés par l’armée, ont saisi en effet d’énormes quantités de drogues en provenance de notre voisin de l’ouest. Cela cache certainement d’autres quantités qui ont pu échapper à la surveillance des services de sécurité. Une bonne partie de cette drogue est destinée aux pays européens, tandis qu’une partie est consommée sur place. L’envoyé spécial des Nations Unies pour le Sahara Occidental, Christopher Ross, effectue une tournée régionale de 10 jours pour tenter de trouver une solution à la question de l’autodétermination de ce territoire désertique occupé par le Maroc depuis 1975.
    Akli Ouali

    Dernière publication sur 1.Bonjour de Sougueur : Les 7 profils d’apprentissage

    Répondre

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia