RSS

Des mots en rondelles, chroniques d’El-Houari Dilmi regard lucide sur l’actualité

13 novembre 2012

Chroniques, El -HOUARI Dilmi

le 11.11.12 | 10h00

La chronique journalistique est un plat qui se mange chaud l Impossible de s’en délecter une fois passée la période qui l’avait inspirée. Cette idée répandue est parfois remise en cause par certains écrits.

Les chroniques publiées par El-Houari Dilmi aux éditions Achab sous le titre Des mots en rondelles en font tout bonnement partie. Les textes de ce recueil avaient été publiés sur le Quotidien d’Oran, dans la rubrique «Raïna-Raïkoum», occupée la plupart du temps par un autre talentueux chroniqueur, grand pourfendeur des puissants, Kamel Daoud. Ancien journaliste du Soir d’Algérie, qu’il a quitté après l’attentat perpétré contre son confrère et ami, Miloud Zaâtar, journaliste à Alger Républicain, Dilmi possède cette faculté de rendre compte avec lucidité de l’actualité.

Pas un sujet n’a été négligé dans ses textes publiés entre 1996 et 2011 par l’actuel chef de bureau du Quotidien d’Oran à Tiaret. Le drame des Ghazaouis, celui des harraga, la situation dans l’arrière-pays, tout est l’occasion pour cet être «réel, vrai, entier et total», de parler, tel un conteur, de la souffrance des hommes. Tous les hommes. Dilmi a souvent donné sa langue à Chalachou, «Pégase des temps modernes qu’enfourche tous les jours l’auteur pour survoler des contrées troubles d’El Djazaïr et d’ailleurs, s’y posant au gré des humeurs, des humours sensés ou franchement déraisonnables», estime Hakim Laâlem, qui a préfacé le recueil.

Double en papier d’El-Houari Dilmi, Chalachou est un touche-à-tout que la situation actuelle du pays rebute. La Journée de la liberté de la presse était ainsi le moment propice pour Chalachou de donner son idée sur un sujet brûlant : la liberté de la presse. «Il paraît, selon une langue morte depuis des temps passés, que quand la plume a pour faiblesse de chialer, l’écrit n’a jamais eu le courage de rire jaune. C’est pourquoi, peut-être, par et pour ce seul et petit hic que le bouche à oreille est devenu le média le plus croyable et la rumeur la seule… diseuse de choses vraies», écrit Dilmi, qui a su déconstruire des mythes longtemps entretenus sur la presse et les journalistes.

Au hasard des recherches, l’on tombe dans la deuxième partie du recueil sur une chronique rédigée sur l’Aïd El Adha, que nous venions tout juste de fêter. L’Aïd algérien, d’Ibrahim El-Khalil à Panurge évoque les difficultés  auxquelles font face les Algériens pour honorer ce rite. «Assurément, tous les Algériens ne sont pas des moutons. Mais tous les moutons ne sont pas les seuls à être sacrifiés sur l’autel d’une fête frelatée. Avariée. Jusque dans son sens le plus profond. Ses enseignements détournés. Sa joie pillée. Son atmosphère empoisonnée. Son esprit confisqué. Son argent dilapidé», écrira avec des mots bien sentis l’auteur. Le fumeur de thé, Hakim Laâlam, a comparé ses collègues chroniqueurs aux décathloniens. L’effort ne les rebute pas et l’éternel recommencement est l’occasion pour ces forcenés de l’écriture, dont fait partie El-Houari Dilmi, d’offrir un regard sur l’actualité, revue et corrigée.

Nadir Iddir

© El Watan

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia