RSS

Développement local à TIARET 2008-2012, Bilan positif et encourageant

Le 11/12/2012 ->

 

Développement local à TIARET 2008-2012, Bilan positif et encourageant dans Carrefour d-ALGERIE (Le ) ouest1

 

Parmi les plus importants projets que compte réaliser le wali de Tiaret M. Bousmaha Mohamed, il y a lieu de citer le méga projet de la raffinerie pétrolière qui n’attend que le coup d’envoi des travaux de réalisation, dont le site est situé entre Sougueur et Tiaret. Un autre projet d’une envergure est le lancement prochain de la réhabilitation du rail sur une distance de 512 kilomètres, à partir de Relizane via Rahouia-Tiaret et Tissemsilt jusqu’à la wilaya de Djelfa. Deux autres importants projets, que veut lancer le wali : le Centre hospitalier universitaire et l’usine d’automobile de l’ex Fatia. Il est à noter, que la wilaya de Tiaret avait connu durant les quatre dernières années (2008/2012) un développement extraordinaire à travers plusieurs secteurs qui s’est concrétisé par les réalisations de nombreux projets socio-économiques ayant donné un nouveau souffle de satisfaction au citoyen et à la vie quotidienne. C’est ce qu’a prononcé d’ailleurs M. Bousmaha Mohamed devant les membres de l’APW lors de leur dernière séance d’adieu du mandat, tenue peu avant l’entame de la campagne électorale de ces prochaines locales. Dans un volet important, le wali a rappelé que le secteur de l’hydraulique avait connu un développement encourageant ayant un effet très positif sur la régularité de la distribution et l’alimentation de la population en eau potable à travers 23 communes, contrairement à l’année 2008 où seulement trois communes connaissaient une régularité dans la consommation de l’eau potable. Dans ce même volet, les services concernés avaient réceptionné au profit des communes les plus retirées 269 kms linéaires de réseau d’AEP de consommation et 61 autres kms conçus pour les réseaux d’assainissement. Forte de trois importants barrages (Bekhadda, Bougara et Dahmouni, la wilaya de Tiaret a pu réaliser en un temps record Huit retenues collinaires dans plusieurs coins de la wilaya. Ainsi et grâce à ces ouvrages, les cultures céréalières et maraîchères ont connu des productions records ayant atteint les 400 quintaux de pomme de terre à l’hectare dans la région de Sebaine et celle de Si-Haoues, à l’Est de la wilaya de Tiaret. Concernant le volet agricole, le secteur concerné a réalisé une forte production céréalière, notamment en blé dur dépassant les 5.600.000 quintaux au cours de la saison moisson-battage de l’exercice 2011/2012. A souligner que cette production record, n’a pas été réalisée depuis des décennies, puisque tous les moyens humains et matériels ont été mis à la disposition des agriculteurs pour une superficie de 31.000 hectares de terres emblavées, dont près de 100.000 has relevant des fermes pilotes, a indiqué M Bousmaha devant les élus et les directeurs de son exécutif. Le wali a profité de cette occasion pour honorer plusieurs agriculteurs, parmi les 4000 spécialisés en céréaliculture, ayant acquis des récoltes très satisfaisantes. Par ailleurs, la filière du lait a également réussi de fortes productions puisque l’on comptabilise une hausse sensible passant de 64 millions de litres en 2008 à plus de 83 millions durant l’année en cours. Parlant du volet de cheptels, le wali a indiqué que Tiaret garde toujours sa bonne position, puisqu’elle compte plus d’un million de têtes ovines et bovines. Cependant, l’autre secteur de l’habitat et des équipements publics, a réussi à réaliser aussi d’importants projets en matière d’habitations au profit des zones les plus lointaines, désertées lors de la dernière décennie noire. A cet effet dira le wali «pas moins de 13.000 habitations rurales ont été réalisées dans ces zones, ce qui a laissé le (T.O.L) taux d’occupation par logement qui a baissé de 06,03 habitants par logement à 5,05 en 2012. Sachant dans ce contexte, que pas moins de 4.914 unités ont été distribuées sur les 6.171 réalisées depuis l’année 2008 à ce jour. Soulignant aussi que 4864 nouvelles unités sont attendues à être réceptionnées dans l’avenir proche et les lancements des travaux de construction de 12.920 autres entrant dans le cadre du nouveau programme. Le wali a rappelé aussi, que dans le volet du logement participatif, 2.100 unités a été livrées à leurs acquéreurs et que 4000 autres seront prochainement réceptionnées et livrées, ainsi que plus de 1.600 ont subi des travaux d’entretien des vides sanitaires, de ravalement et d’étanchéité. Le premier responsable de la wilaya a lancé devant l’assistance que 1500 logements socio-locatifs seront distribués avant la fin de l’année en cour, dont 500 pour le chef lieu de wilaya et le reste au profit des heureux bénéficiaires à travers huit communes. Il est à souligner, que 8.000 logements de ce même type ont été distribués depuis l’année 2008 à ce jour, et ce, en attendant les lancements des travaux et 35000 autres bénéficiés au titre du plan quinquennal 2010/2014, dont 15.000 seront consacrés à l’habitat rural. Concernant le volet des équipements publics, le wali a indiqué que la grosse part est au profit du secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, qui a bénéficié des réalisations de plusieurs infrastructures en réceptionnant 6000 places pédagogiques, 6000 lits de résidences universitaires, une bibliothèque d’une capacité de 500 places et deux restos 600 et 800 places, ainsi que la réception de 14 salles de sports. Le secteur a également bénéficié de la réalisation d’un nouveau siège du rectorat par des chinois à la sortie Est de Tiaret. Concernant, par ailleurs, l’autre secteur sensible de l’éducation nationale, le wali a fait savoir qu’avec un total de 220.000 scolarisés à travers 710 établissements des trois paliers, a connu durant les quatre dernières années un renforcement en matières d’infrastructures scolaires avec l’inauguration de onze lycées, vingt quatre C.E.M, une vingtaine d’écoles primaires et l’extension de cent vingt six classes primaires dans un but précis qu’est la radicalisation de la surcharge, d’où le taux d’occupation par classe qui est descendu à près de 30 élèves par classe. Durant la même période, le secteur avait connu, aussi, les réalisations de 37 cantines scolaires, six internats et 15 demi pensionnats primaires, ainsi que la réalisation de sept demi pensionnats pour le moyen, a ajouté Bousmaha. Evoquant le dossier du secteur des travaux publics fort d’un réseau routier de 1500 kilomètres a connu la réhabilitation et l’extension des routes conformément aux normes réglementaires et conventionnelles. Dans ce contexte, la route nationale n° 23, notamment, reliant la wilaya de Relizane à celle de Tiaret a vu une modernisation des voies sur une distance de plus de 80 kilomètres depuis l’année 2008 à ce jour. En outre, les chemins de wilaya avaient connu une première opération de rénovation et de la maintenance ayant touché 400 kilomètres se trouvant dans un état de dégradation totale, et la seconde opération avait touché les chemins de wilaya et les chemins communaux sur des distances, respectivement, de 470 et 270 kilomètres. Par ailleurs, ce même secteur avait bénéficié des réalisations de 13 ouvrages d’art et 15 maisons cantonnières, et ce, en plus d’un apport d’une quinzaine d’engins, cinq chasse-neiges. Ce qui a d’ailleurs renforcé le parc roulant au vu d’une intervention rapide lors des fortes intempéries. Dans le cadre du PCD, par ailleurs, 22 projets d’ouverture de pistes ont été révolus dans huit communes de la wilaya, 112 Kms de routes ont été entretenues par les services concernés. 28 autres projets d’aménagement et de revêtement des routes, ainsi que 8 projets d’achèvement de routes ont été réalisés à travers 5 communes. Concernant l’autre secteur de l’énergie et des mines, la wilaya de Tiaret avait réussi durant la même période 2008/2012 à raccorder 14 000 foyers au gaz de ville. Il convient de signaler, aussi, que le taux de raccordement au réseau de gaz naturel avoisine aujourd’hui, selon les services de l’ex- Sonelgaz (S.D.O), les 85% à travers les centres urbains et les agglomérations de la wilaya dont 33 communes sur les 42 que compte la wilaya sont actuellement toutes alimentées en gaz naturel. Dans ce même volet, les pouvoirs publics comptent atteindre un taux de 95 % à l’horizon de l’an 2014. Au volet de l’énergie électrique le wali Bousmaha avance le raccordement de 4 000 habitations rurales pour atteindre un taux de raccordement de 91% à l’échelle de la wilaya.
L. Bouhala

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia