RSS

TIARET Le pain, l’eau et le lait, même combat du consommateur

Devant l’absence des brigades de la répression des fraudes et du contrôle des prix dans le chef-lieu de wilaya Tiaret, certains commerçants sans scrupules, localisés dans la partie sud de la ville, dictent aux consommateurs leurs propres lois. Dans cette jungle, les plus faibles ne sont jamais admis, encore moins accepter et ce sont les locataires de quartiers colonisés par des malfrats qui subissent le matraquage des prix pratiqués sur les produits de large consommation. En effet, les produits de base, subventionnés de surcroît, sont taxés à des prix exorbitants, voire dépassant toutes les normes commerciales lorsque le pain est toujours vendu à 10Da sur les trottoirs, l’eau à 140Da le fardeau et le lait à 30Da, selon les humeurs du vendeur. Voilà plusieurs mois que ces prix n’ont pas changé et sont maintenus en dépit de toutes les réclamations des citoyens et des appels de la société civile engagée dans la protection et dans la défense du consommateur.B.Kacem

N°3994 – MERCREDI 2 JANVIER 2013 La Voix de l’Oranie PAGE 5AÏN TÉMOUCHENTLes habitants de Haï MoulayMustapha protestentUn groupe d’une vingtaine d’habitants de haïMoulay Mustapha (ex-graba), un quartier populairedu chef-lieu de wilaya, représentant quelque200 familles logées dans des habitations précairesdatant de l’ère coloniale, a observé lundi unsit-in devant le siège de la wilaya pour réclamerleur relogement dans les plus brefs délais. «Onveut que cela soit fait avant la sortie de l’hiver.Nous ne pourrons plus attendre davantage notrede relogement. Et nous en avons assez despromesses!» dira l’un des protestataires.Selon eux, leurs délégués ont été reçus par lesecrétaire général de la wilaya qui leur a annoncéque la liste des bénéficiaires sera bientôt boucléeet toutes les familles recensées et concernées parla démolition seront relogées.CHLEF80 logements ruraux pourles sinistrés de Béni HaouaLa commission désignée par le wali, MahmoudDjemaâ, à la suite des fortes pluies qui sesont abattues sur la région de Béni Houa durantle mois de novembre dernier, vient de présenterson bilan au premier magistrat de la Wilaya avectoutes les observations et remarques nécessaires.Aux termes d’une étude approfondie, 80familles bénéficieront d’une aide financièrepour la réalisation d’une habitation de typerural.EL BAYADH19 affaires traitées parla police en décembreLes services de la police judiciaire relevant de lasûreté de wilaya ont procédé, décembre écoulé, àl’arrestation de 29 individus qui ont été présentésà la justice, avons-nous appris auprès du responsablede la cellule de communication de la sûretéde wilaya. Les mêmes services ont eu à traiter, durantcette période, 19 affaires ayant abouti à l’arrestationde 20 personnes. Dans le cadre de lalutte anti-stups, la PJ de Labiodh Sidi Cheikh ontsaisi une importante quantité de kif traité etprocédé à une arrestation, A.N. âgé de 19ans.La police de Bougtob a eu aussi à intervenir dansdiverses affaires, parvenant à mettre la main surS.A. (29ans) pour conduite en état d’ivresse. Lesinvestigations menées par ces mêmes services dela PJ ont permis l’arrestation d’un individu de 29ans pour agression sur ascendants. Il a étéprésenté au parquet qui l’a mis sous mandat dedépôt.MOSTAGANEMDes arrestations et 3.000bouteilles de boissonsalcoolisées saisesLors de la fête du nouvel an, plusieurs campagnessécuritaires ont été menées dans la villede Mostaganem, essentiellement dans lesquartiers suspects. Le bilan de ces opérationss’élève à 5 arrestations pour trafic de substancesillicites et la saisie 2.465 bouteilles deboissons alcoolisées de diverses marques etvolumes destinées à la vente en plein qui étaientétalées au niveau des différents boulevards dela ville. Par ailleurs, à Aïn Nouissy, les élémentsde la Sûreté de daïra ont également interpellé 21personnes pour identification et saisi 77 autresbouteilles de boissons alcoolisées de différentesmarques. Les mis en cause seront présentésprochainement au procureur de la Républiqueprès le tribunal de Mostaganem pour vente d’alcoolsans autorisation.SAÏDAMebarki Lakhdar, nouveausénateurL’urne des élections sénatoriales du 29 décembrequi ont eu lieu à l’ancien siège de l’APW achoisi l’ancien sénateur Mebarki Lakhdar, d’obédienceRND, avec 168 voix sur un nombre totalde 291 votants dont 252 membres communauxet 39 de l’APW de Saïda. Le candidat du parti duFLN, M’hidi Cheikh, s’est contenté de 75 voixseulement alors que le nombre des élus du FLNau niveau de la wilaya dépassait les 75 votants.Un résultat qui a surpris les citoyens et les militantsdu vieux parti. Les candidats indépendants,Hidour Belkacem, Charfaoui Habib et Gouti Mohammed,ont récolté, quant à eux, respectivement6, 5 et une voix chacun.SIDI BEL-ABBÈSSaisie de 1.700 bouteilles deboissons alcoolisés à SfisefDans la ville de Sfisef, wilaya de Sidi Bel-Abbès,pas moins de 1.700 bouteilles de boissons alcooliséesdestinées à la vente, ont été saisies,hier lundi, par les éléments de la police judiciaireterritorialement compétente. Ces mêmes servicesde sécurité, et suite à des informations survenuesà leur service, ont réagi en effectuant uneperquisition dans un domicile suspect danslequel il a été trouvé toute cette quantité et l’arrestationde cinq individus dont deux étaient enpossession de 40g de kif. Ces mis en cause ontété présentés au parquet de Sfisef.TISSEMSILT1.654 passeports biométriquesdélivrés en 2012Pour l’année 2012, la daïra de Tissemsilt, depuisla mise en service de la biométrie allant à la date du02 janvier, a reçu pas moins de 1.830 dossiers dedemandes de passeports. Ce même service a étéétabli 1.654 passeports biométriques dont 1.549ont remis à leurs bénéficiaires. Cette même sourcequi fait état également de 150 passeports ordinaireslivrés à leurs postulants, ajouta que cettenouvelle procédure de haute technologie se dérouledans de bonnes conditions.TLEMCENLe prix de la semence depomme de terre inabordableSelon certains agriculteurs, voire même des producteursde la wilaya de Tlemcen, la cherté de lasemence de pomme de terre peut compromettreles futures récoltes. Selon nos interlocuteurs, «cettehausse est due à la forte demande de la semencede cette tubercule de saison dont les prix a connuune envolée atteignant une fourchette entre 15 et30%du prix réel alors que le prix réel ne dépasseguère les 8000DA le quintal.» La variété désirée quiest très prisée par les agriculteurs et producteurspuisqu’elle résiste au retard de la semence etmême à certaines maladies ainsi qu’aux conditionsclimatiques les plus dures, est passée à 12.000Dale quintal.TIARETLe pain, l’eau et le lait, mêmecombat du consommateurDevant l’absence des brigades de la répressiondes fraudes et du contrôle des prix dans le chef-lieude wilaya Tiaret, certains commerçants sansscrupules, localisés dans la partie sud de la ville,dictent aux consommateurs leurs propres lois. Danscette jungle, les plus faibles ne sont jamais admis,encore moins accepter et ce sont les locataires dequartiers colonisés par des malfrats qui subissent lematraquage des prix pratiqués sur les produits delarge consommation.En effet, les produits de base, subventionnés desurcroît, sont taxés à des prix exorbitants, voire dépassanttoutes les normes commerciales lorsque lepain est toujours vendu à 10Da sur les trottoirs, l’eauà 140Da le fardeau et le lait à 30Da, selon leshumeurs du vendeur. Voilà plusieurs mois que cesprix n’ont pas changé et sont maintenus en dépit detoutes les réclamations des citoyens et des appelsde la société civile engagée dans la protection etdans la défense du consommateur.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia