RSS

TIARET: Des chantiers à l’arrêt

«Sur plus de deux mille entreprises activant dans le secteur du bâtiment et des travaux publics, au moins soixante pour cent risquent de mettre la clef sous le paillasson d’ici l’été prochain», a mis en garde ce samTIARET: Des chantiers à l'arrêt dans El -HOUARI Dilmi transedi le président de la Chambre de commerce et d’industrie «Sersou», M. Benahmed Baghdad. 

En effet, dans un véritable plaidoyer pour sauver les entreprises du secteur d’une faillite annoncée, le président de la CCI a mis en avant le casse-tête des intempéries qui durent depuis le mois de décembre, mettant à l’arrêt forcé des dizaines de chantiers de bâtiment et de travaux publics. La situation s’en trouve «d’autant plus compliquée que la Caisse nationale des congés payés et du chômage intempéries (CACOBATPH), refuse de nous payer les congés intempéries, arguant du fait que la législation permet le payement d’un maximum de 200 heures de congé-intempéries par an», soutient M. Benahmed Baghdad. L’autre revendication leitmotiv du secteur du BTPH est celle de l’inexistence d’une antenne CACOPBATH au niveau de la wilaya de Tiaret, malgré le fait que la région comptabilise plus de deux mille entreprises, soutient le président de la CCI «Sersou». Des correspondances dûment argumentées ont été adressées au ministère de tutelle et au Premier ministre, et «nous gardons espoir que ces mêmes autorités prennent les mesures nécessaires pour d’abord créer une antenne de cette caisse (ndlr: CACOBATH) au niveau de la wilaya de Tiaret, ensuite sauver un nombre aussi important d’entreprises et sauver du coup des milliers d’emplois», a encore indiqué M. Benahmed Baghdad. Véritable courroie de transmission entre le monde économique local et les pouvoirs publics, la Chambre de commerce et d’industrie «Sersou» mène depuis plusieurs années un véritable travail de «lobbying» en faveur des PME/PMI notamment, pour en faire un fer de lance au service du développement tous azimuts de la wilaya.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia