RSS

Jubilé en l’honneur d’anciennes gloires de la JSM Tiaret pour que nul n’oublie Oulbachir et Zaoui

15 juin 2013

EL WATAN, PERSONNALITES

le 26.05.13 | 10h00

Une rencontre conviviale et préparatoire a eu lieu vendredi dernier dans l’enceinte de l’hôtel «les Abbassides» entre anciens joueurs de la JSMT, plusieurs générations confondues, des élus, mécènes et amoureux de la balle ronde à Tiaret pour discuter du jubilé de footballeurs tombés malades, à l’exemple de Mohamed Zaoui et Madjid Oulbachir.

Un jubilé que les organisateurs, les membres de l’association des anciens joueurs que préside Djellaili Mansour, voudraient voir coïncider avec la journée nationale de l’artiste et le salon du cheval que Tiaret s’apprête à fêter. Madjid et Zaoui, de talentueux footballeurs qui ont charmé les foules par leurs prouesses techniques et embrassé une carrière d’international pour le second, sont malades, voire même dans le besoin. Psychologique surtout. Pour ce faire, de grandes affiches entre stars du football national sont prévues au programme que ponctuent une soirée artistique, des visites touristiques et une finale pour la première fois en nocturne au parc omnisports «Kaïd Ahmed».

Présent à cette rencontre, l’ex-international de l’équipe nationale des années 1980, Abdallah Medjadi dit «Abdellah Liégeon», a pris la parole pour dire «sa peine et sa tristesse de voir s’organiser des jubilés pour d’anciens footballeurs malades alors que la logique aurait dû l’être dès la fin d’une carrière» et «promet de ramener ses anciens amis internationaux à ce rendez-vous» destiné à voler au secours d’anciennes stars que le public Tiaréti et beaucoup d’autres à l’échelle nationale n’ont pas oubliés.

Questionné sur ses projets sportifs, Medjadi a dit que bien qu’invité dans la principauté de Monaco à l’occasion de l’accession de ce club en D1, «il a préféré laisser parler son cœur, étant issu du bled» et ajoute que «si on me propose quelque chose, je réfléchirai». La ferveur qui s’est emparée du monde footballistique à Tiaret reste à la hauteur du talent des deux hommes affaiblis par la maladie. Seul bémol dans cette ambiance, l’absence inexpliquée d’ex-internationaux, à l’exemple de Benferhat Tahar, ex-capitaine de l’équipe nationale, ses compères, les frères Braik alias «Banus», Souidi, l’ex tête d’or.

Au plan organisationnel, la wilaya, la DJS, la direction de la culture et les établissements hôteliers «Les Abbassides» et «Tagdempt» affichent leur disponibilité pour recevoir les hôtes de Tiaret qui auront aussi rendez-vous avec les cavalcades, la fantasia, les courses hippiques et un défilé en l’honneur du chantre de la musique nationale, Ali Maachi dont l’anniversaire de sa mort coïncide avec les festivités de la journée de l’artiste.

Fawzi Amellal

© El Watan

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia