RSS

Tiaret La lutte contre les intoxications alimentaires en débat

18 juin 2013

R. SALEM, Tiaret

Mardi, 18 Juin 2013 09:50

Par : R. SalemTiaret  La lutte contre les intoxications alimentaires en débat dans R. SALEM 19_200_150

“L’objectif principal de cette rencontre porte sur la prise de conscience du citoyen quant aux dangers encourus devant la qualité, l’hygiène, les conditions de conservation et le respect de la chaîne de froid des produits qu’il consomme.”

Dans le sillage de la caravane nationale de lutte contre les intoxications alimentaires, l’association pour la défense du consommateur de Tiaret a organisé, samedi, une conférence-débat portant sur ce sujet.
A cette manifestation abritée par l’Odej, ont pris part le directeur du commerce de wilaya ainsi que des cadres de divers horizons.
“L’objectif principal de cette rencontre porte sur la prise de conscience du citoyen quant aux dangers encourus devant la qualité, l’hygiène, les conditions de conservation et le respect de la chaîne de froid des produits qu’il consomme”, affirmera Mme Fatiha Morsli, universitaire et présidente de l’association pour la défense du consommateur à Mascara. Elle insistera également sur le danger des additifs alimentaires qui sont des substances ajoutées délibérément à certaines denrées pour les sucrer, les colorer ou les conserver.
Ainsi, elle estime que certains produits, carnés, laitiers ou gazeux, mis actuellement sur le marché comportent ces additifs, bien qu’ils soient autorisés, avec des doses fortes et cela peut avoir des conséquences dramatiques.
Pour sa part, M. Belhocine, sous-directeur de la DCP de Tiaret, a axé son intervention sur la méthode Haccp (Hazard analysis critical control point), qui est un principe de gestion de la sécurité sanitaire des aliments. Il a mis en exergue les problèmes qui peuvent mettre en péril la salubrité des aliments et les processus de surveillance et de contrôle scientifiques, notamment lors de la transformation des denrées brutes en produits finis.
Néanmoins, si une telle rencontre a suscité un vif intérêt, il va sans dire que l’intervention du directeur du commerce n’a pas été pour convaincre l’assistance, tant il s’est seulement contenté de parler des nouvelles infrastructures acquises par son département et de l’effectif qui vient l’enrichir.
Hormis le côté technique (ou théorique), ce dernier n’a pas évoqué les dispositions prises pour éradiquer la commercialisation des produits alimentaires qui sont étalés à même le sol sans se soucier des plus élémentaires règles d’hygiène.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia