RSS

Tiaret Le couffin de ramadhan, un véritable panier à… crabes

B. KACEM

Décidemment, le couffin de ramadhan est devenu un syndrome pour les citoyens de toutes les communes de la wilaya de Tiaret, comme partout ailleurs depuis que les pouvoirs publics se sont engagés dans la formule de distributions de packs alimentaires au profit de familles nécessiteuses et/ou en difficulté sociale… Mais voilà, plusieurs affaires liées aux détournements et aux vols de couffins ont été mises à nue par les services de sécurité et associations civiles en charge du dossier. Apres la commune de Frenda qui a été le détonateur des affaires de vols de packs alimentaires où pas moins de 600 unités auraient disparu des stocks dans des conditions encore floues, il est question d’un marché douteux qui aurait été contracté avec des fournisseurs pour une valeur de 1.6 milliards de centimes. Dans une première affaire similaire, traitée par la justice, quatre personnes dont l’ex-maire de Frenda, un élu, un agent et fonctionnaire à l’Edipal ont été placés sous contrôle judiciaire. Les vols se suivent et se ressemblent dans l’acte délictueux et, cette fois, c’est dans la commune de Ain Kermes -35km à l’est de Tiaret- qu’un important lot de packs alimentaires non distribués aux démunis a été découvert dissimulé dans un magasin appartenant à la commune. Aussitôt informés, les services de la police judiciaire ont vite réagi en ouvrant une enquête très pointue à même de situer les tenants et aboutissants de l’affaire de dissimulation de packs alimentaires dans les magasins du parc communal. Dans le cadre de la solidarité humanitaire, la wilaya a distribué au profit des communes 53.000 packs alimentaires ayant coûté au trésor public une masse financière de 24 milliards de centimes devant approvisionner les familles nécessiteuses avant le mois de ramadhan. Pour les associations civiles averties et très au fait du couffin de ramadhan, les cas de Aïn Kermes et Frenda ne sont pas isolés; d’autres communes aurait aussi mal fonctionné dans l’opération.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia