RSS

Mascara La fabrication d’armes par l’Etat de l’Emir Abdelkader, thème d’une conférence

29 novembre 2013

ECHO D-Oran, HISTOIRE

«La fabrication d’armes par l’Etat de l’Emir Abdelkader» a été le thème d’une conférence, animée mercredi à Mascara, à l’occasion dela célébration du 181ème anniversaire de l’allégeance au chef de la résistance populaire en Algérie. L’ancien ministre de l’Education et enseignant universitaire, Ahmed Djebbar, a indiqué que l’Emir Abdelkader a eu recours à la fabrication des armes «pour faire face à l’occupant français créant à cet effet des unités, les plus importantes à Miliana, dans la wilaya d’Ain Defla, et à Tagdemt, dans la wilaya de Tiaret, et des centres de stockage à Boughar(Médéa)et Theniet El Had(Tissemsilt)». Ces unités de fabrication, a-t-il ajouté, «utilisaient des matières premières dont le fer et le cuivre extraits des monts de Zekkar dans l’Ouarsenis». Le plan architectural du musée national de l’Emir Abdelkader, dont les travaux de réalisation seront lancés prochainement à Mascara, a été présenté lors de cette rencontre, à laquelle ont assisté des invités d’Algérie et de l’étranger et le président de la «Fondation Emir Abdelkader», M. Boutaleb Mohamed. Ce musée, auquel est consacrée une superficie de 6.000 mètres carrés comprendra des salles et des espaces d’exposition et pour d’autres activités. Les sites archéologiques de l’Emir, qui ont fait l’objet de vastes opérations de réfection et de restauration, ont été également passées en revue. En outre, dans le cadre de la célébration du 181ème anniversaire de l’allégeance à l’Emir Abdelkader, deux stèles commémoratives ont été inaugurées l’une à l’entrée de hai «Chemmoum Mokhtar», au chef-lieu de wilaya, et la deuxième à l’entrée du site «Derdara», à Ghriss, qui a abrité des spectacles de fantasia, en présence d’invités étrangers participant au congrès algérien de mécanique qui a pris fin mercredi à l’issue de trois jours de travaux

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia