RSS

Le burnous blanc et le parfum électoral

UNE FÊTE GRANDIOSE INITIÉE PAR LE REPRÉSENTANT DU CANDIDAT BENFLIS À TIARET, M. MERKHATI MOHAMED, À L’OCCASION DE LA JOURNÉE NATIONALE QUI A RÉUSSI A REGROUPÉ UNE MARÉE HUMAINE DE LA GENT FÉMININE VENUE DES QUATRE COINS DE LA RÉGION.

Parmi la foule figurent des redresseurs des différents partis pour rejoindre les rangs de Benflis, l’homme du changement. Des femmes et autres jeunes filles ont été honorées lors de ce regroupement au poste de commandement implanté au poumon de l’ancienne capitale Tihert avec la remise des cadeaux à l’image de la doyenne Senouci Zohra et la jeune fille au burnous blanc signifiant selon les organisateurs «pour une stabilité à notre deuxième mère l’Algérie». «Espoir – Paix – Continuité» constituent des messages adressés par les organisateurs de cette rencontre par le biais du moudjahid Hadj Larbi Abadla; nul n’a besoin de chercher son adresse ou demander sa carte de visite; Bougheddou Lakhdar, cadre retraité, présente à la gent féminine à l’occasion de cette journée avant de les remercier pour le soutien à l’homme du changement. Cette composante qui se prépare à franchir les frontières et de militer dans la cour des grands lors de cet grand événement qui mène au palais d’El Mouradia. Pour revenir aux coulisses du candidat à la présidentielle Ali Benflis, celui-ci a bien choisi son équipe pour mener la campagne électorale à Tiaret . Equipe qui reste fidèle à Benflis depuis qu’il a quitté la centrale du vieux parti à l’image de Mohamed Merkati connu par son parcours au sein du vieux parti durant les années de braise. L’enfant du Sersou dirigera une composante des vieux routiers de la scène politique à l’instar de Hadj Abadla Larbi, renommé par la famille révolutionnaire l’Archiviste, Bougheddou Lakhdar et autres. Après l’installation officielle du coordinateur Merkati Mohamed pour une campagne électorale, à la tête du bureau de wilaya, la semaine écoulée, par l’émissaire du candidat Ali Benflis, le moudjahid Abdelmoula Mohamed n’a pas tardé à boucler la boucle. Au cours de cette période, les pro-Benflis ont désigné les coordinateurs communaux avant la projection d’un document sur le parcours de l’homme du changement avec la récolte de 21 000 signatures et l’accueil dans les rangs plus de 180 élus ( APC – APW ) . L’homme fort de Tiaret a indiqué lors d’un point de presse accordé à la Nouvelle République «On a réussi en un laps de temps de ficeler le bloc des signataires à travers les 42 communes» au profit de Ali Benflis, avant d’ajouter que des meetings et des rencontres de proximité auront lieu à travers le sol du Sersou durant cette campagne électorale, selon le programme émanant de la haute instance locale. Sur la liste de la composante de la gent féminine figure le Pr Senouci Zohra, connue elle aussi par un parcours exemplaire au milieu du monde syndicaliste et le mouvement associatif. Il a réaffirmé le soutien pour Benflis pour une stabilité, une paix et un développement durable comme prevu dans les prochains jours des sessions de formation pour les brigades des colleurs et les observateurs pour éviter tout incident. Répondant à une question à propos de la fraude électorale annoncée par des partis mis à l’écart, l’orateur a expliqué que nous mobilisons nos militants et surtout les électeurs pour faire barrage à ce phénomène et les élections se dérouleront dans la transparence. Le conférencier souhaite que les messages de soutien du candidat Ali Benflis soit pris en considération lors du dépôt de sa candidature au Conseil constitutionnel. Notre virée nous a conduit dans les couloirs du Rassemblement national démocratique après un divorce consommé; un retour massif des mécontents qui ont réussi eux aussi de glaner le quota des signatures au nombre de 12 000 et faire appel aux coordinateurs communaux. Pour faire barrage aux concurrents de Bouteflika, les permanences ont poussé comme des champignons à travers toute la région, selon le responsable de l’organique M. Belahcene. Nous apprenons que les préparatifs vont bon train pour mener la barque à bon port avec une mobilisation musclée à travers les centres et bureaux de vote éparpillés dans les communes. Il est prévu des rencontres pour sensibiliser nos électeurs de voter en masse pour une Algérie stable, et faire de notre pays un havre de paix. Une tournée nous a conduit à la mouhafadha du FLN sous la coupe du doyen des militantsen l’occurence Hadj Bouazza désigné par le secrétaire général Saâdani après le départ de Belkhadem. Depuis ce changement, l’actuel député Bouazza a réussi de mettre de l’ordre au sein de la maison du vieux du parti et récolté des signatures, selon la feuille de route émanant de la centrale. Nous venons d’apprendre de sources fiables que des réunions ont été tenues depuis que le Premier ministre Sellal a annoncé la candidature de Abdelaziz Bouteflika. Pour la permanence du candidat Moussa Touati, celle-ci est occupée actuellement par une poignée de jeunes au milieu d’un quartier de la périphérique à leur tête Hadj Bentamra Abdelkader. Contacté par nos soins, l’ex-coordinateur nous a confirmé que les élus et les militants ont rejoint les grosses pointures avant d’ajouter que le candidat à la présidentielle a raflé quelques buchettes lors de l’opération des signatures. Un second membre de l’APW nous informe que le FNA a perdu sa bataille lors des élections locales suite au divorce entre la base et les éléments parachutés par Moussa Touati Pour Louisa Hanoune, elle aussi a connu le même sort, depuis les élections locales aucune suite n’a été donnée de ses militants à ce jour Quant à Fawzi Rebaine, celui-ci a préféré mobiliser ses troupes sur la ligne frontale ( Mascara- Saïda ) et précisément à Takhmaret , une commune connue par son élevage et ses maraîchages. Selon certaines sources fiables, la composante de l’équipe sera dirigée par un ex-deputé d’El islah et un groupuscule d’islamistes de la région citée. Avec le burnous blanc de la jeune fille Nabila, le parfum électoral des candidats à l’élection présidentielle dans une région connue par un taux de participation de 85 à 90% commence à se faire sentir.

HAMZAOUI BENCHOHRA

,

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia