RSS

TIARET: Deux icônes tirent leur révérence par El-Houari Dilmi

TIARET: Deux icônes tirent leur révérence par El-Houari Dilmi dans Condoléances spacer

Il était de toutes les fêtes, de toutes les joies; il ne ratait aucune occasion pour partager sa rage de vivre avec les autres : Abdelkader Belaâcel, plus connu sous le sobriquet de «Zokrom», n’est plus. La terrible nouvelle a glacé le sang à tout Tiaret, tellement l’icône Abdelkader «Zokrom» avait une place particulière dans tous les cœurs. Victime d’une maladie aussi courte que foudroyante, Abdelkader, après un court séjour à l’hôpital du chef-lieu, est décédé mardi après-midi à son domicile, entouré de sa famille et de ses proches. Membre d’une troupe folklorique locale et joueur émérite de la cornemuse, sa célébrité était telle qu’il était choyé par tout le monde. Avec sa bande de saltimbanques, Abdelkader «Zokrom» participera à de nombreuses fêtes et kermesses organisées lors de la tenue de manifestations nationales et internationales. Véritable ambassadeur de l’art populaire algérien, le défunt Abdelkader effectuera plusieurs séjours à l’étranger pour montrer et démontrer toute l’étendue de son art et sa passion pour la cornemuse, un instrument ô combien ensorcelant. D’une situation sociale des plus précaires, Abdelkader est mort sans avoir pu réaliser son rêve : décrocher une petite retraite pour vivre dignement. Par une terrible ironie du sort, la disparition de Abdelkader Belaâcel intervient quelques jours seulement après la mort d’une autre personnalité-phare de l’antique Tihert, Slimane Baouchi. Educateur-né, Si Slimane se prendra d’une passion sans bornes pour le sport, le football en particulier, avec pour mission ô combien noble, celle de la recherche des jeunes talents. Il sera d’une grande contribution dans la découverte de futurs joueurs de grand talent, à l’exemple de l’ex-coqueluche d’Ezzerga, Adda Maïdi. En passant de nombreuses années au service d’état civil de la commune de Tiaret, Slimane Baouchi s’imposera comme la véritable mémoire ambulante de la ville, au point qu’il connaissait par cœur tous les patronymes de la ville de Djelloul Ould Hamou. 
, , ,

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia