RSS

Vague de chaleur : Retour à la normale à partir d’aujourd’hui par E. H. Dilmi Et A.Ouelaa

Alors que le mois de Ramadhan entame sa dernière décade, le temps devrait se montrer plus clément à partir d’aujourd’hui dimanche, avec la baisse du mercure et des températures plus supportables pour le commun des jeûneurs. 

Selon l’Office national de météorologie (ONM), une tendance à la baisse sera observée à l’Ouest, à partir d’aujourd’hui 20 juillet, pour se généraliser à l’ensemble du pays, à partir de demain lundi. Un temps chaud et ensoleillé est prévu notamment vers les régions de l’intérieur avec localement évolution orageuse en cours d’après-midi et pendant la soirée. Les températures maximales varieront de 30°C/35°C vers les régions de l’Ouest et du Centre et de 36°C/40°C vers les régions de l’Est. Les vents seront en général faibles. Pour les régions méridionales, le temps sera chaud et ensoleillé avec cependant possibilité d’évolution orageuse en cours d’après-midi/soirée vers les massifs du Hoggar/Tassili. Les températures maximales varieront en général de 38°C/44°C vers le Nord- Sahara et de 44°C/48°C vers le Sahara central. Les vents seront en général faibles. Depuis vendredi, des températures caniculaires sont enregistrées dans toutes les régions du nord du pays avec des pics les plus importants qui ont été enregistrés à l’intérieur des régions de l’ouest du pays où les températures ont atteint les 44 degrés, notamment à Aïn Defla, Relizane, Mascara et Saïda. Les villes de l’est du pays ne sont pas épargnées par la grosse vague de chaleur avec des températures enregistrées hier samedi, dépassant les 40 °C à Annaba, Skikda, Mila, Constantine, Souk Ahras et Tébessa. Hier dans la wilaya d’El Tarf, le mercure a dépassé allègrement les 42 degrés Celsius en milieu de journée. Cette forte canicule a eu une incidence directe sur les activités des commerçants notamment, d’autant plus que c’est le week-end. En effet, automobilistes et piétons ont comme par enchantement disparu et de nombreux magasins ont préféré baisser rideau. Les routes étaient quasiment vides. Les chantiers aussi étaient à l’arrêt même si d’habitude, les travaux commençaient vers 06h du matin et s’achevaient vers 11h. La conservation des forêts et la Protection civile sont en alerte pour parer à toute éventualité en cas d’incendie.

En attendant le retour de températures plus clémentes, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a réitéré son appel à la population, particulièrement la plus vulnérable comme les enfants en bas âge, les personnes âgées et les malades souffrant de pathologies chroniques, qui doivent prendre les précautions nécessaires, permettant d’éviter les désagréments liées à ces fortes chaleurs. La Protection civile a émis jeudi, dans un communiqué, des consignes de prévention aux citoyens face à la forte canicule qui affecte le pays, les sensibilisant à suivre les recommandations nécessaires en de telles circonstances. La Protection civile recommande de fermer les volets et les rideaux des façades exposées au soleil, de maintenir les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure et à ouvrir les fenêtres tôt le matin, tard le soir et la nuit. La Protection civile préconise encore d’éviter de se déplacer pendant cette période, sauf en cas de nécessité, de se déplacer tôt le matin, ou tard le soir, en particulier dans les wilayas de l’intérieur, de rester à l’ombre dans la mesure du possible. Les services de la Protection civile ont enregistré durant les dernières 48 heures pas moins de 65 départs de feux de forêt à travers le territoire national, conséquence de la hausse sensible des températures dépassant à certains endroits du pays plus de 45°, notamment dans les régions du Sud. Ces feux ont été recensés dans pas moins d’une vingtaine de wilayas du nord du pays ayant parcouru près de 300 hectares de couvert végétal. Les wilayas les plus touchées par ces incendies sont Blida, Tipaza, Jijel, Boumerdès, Tizi Ouzou, Bouira et Tissemsilt.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia