RSS

Tiaret : Un enfant tué par un chien fortement suspecté de rage

le 16.07.14 | 10h00

À défaut d’une confirmation par un laboratoire virologique, la mort pourrait être largement imputée au virus de la rage. Au lieu de faire vacciner leur enfant, les parents n’ont pas pris au sérieux la morsure par un chien errant.

Vingt-deux jours après avoir été mordu par un chien, l’enfant M. Madi, âgé de 7 ans, résidant dans la commune d’Aïn Hedid, 70 kilomètres à l’ouest de Tiaret, a finalement rendu l’âme lundi au niveau du service de réanimation pédiatrique relevant du CHU d’Oran vers lequel il a été évacué, deux jours plutôt, depuis l’EPH Ibnou-Sina de Frenda.

Sa famille n’a pas déclaré sa morsure aux services concernés en temps opportun, préférant le soigner à la traditionnelle. Les autorités communales de daïra et du service de prévention (SEMEP) de la localité n’ont pas procédé à une campagne d’abattage de chiens errants qui pullulent aux quatre coins de la région. Cette tâche étant dévolue, précise le directeur de l’EPSP d’Aïn Hedid, aux collectivités locales. Notre interlocuteur dit «après avoir été avisé tardivement du cas de cette victime, acheminée vers la structure sanitaire de Frenda, nous avons procédé à l’ouverture d’une enquête épidémiologique non sans avoir au préalable procédé à la vaccination de six membres de la famille Madi à titre préventif».

En attendant la confirmation par un laboratoire virologique, la mort pourrait être imputée au virus de la rage. Au lieu de faire vacciner leur enfant, les parents n’ont pas pris au sérieux cette blessure. D’autres cas de morsure ont été, ces derniers temps, signalés dans diverses localités de par la présence de meutes de chiens errants qui continuent de constituer un danger. Le plus grave c’est que le chien a été abattu, chose qui ne devrait absolument pas être faite. L’animal mordeur devait être acheminé au laboratoire pour confirmer s’il s’agit de la rage ou non. Ceci relève de l’irresponsabilité.

Fawzi Amellal

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia