RSS

Des familles squattaient un ex-siège de la garde communale : Emeutes du logement à Bouira par El-Houari Dilmi

L’évacuation par la force publique d’un ancien siège de la garde communale occupé par seize familles a donné lieu, avant-hier, à de violents heurts au village Saïd Abid, à sept kilomètres du chef-lieu de wilaya Bouira, opposant des dizaines de jeunes en colère et les forces antiémeutes de la Gendarmerie nationale. Aux cocktails Molotov utilisés par les manifestants, les gendarmes ont riposté par des bombes lacrymogènes. Prises de malaise, plusieurs femmes se sont évanouies et ont été évacuées à l’hôpital du chef-lieu de wilaya. Les heurts ont éclaté quand des gendarmes ont voulu évacuer un ancien siège de la garde communale que seize familles avaient squatté en ne voyant pas leurs noms figurer sur la liste des bénéficiaires de logements sociaux, rendue publique la semaine d’avant. 

Une dizaine de jeunes en colère sont montés sur le toit de la bâtisse avant de menacer d’un suicide collectif, exigeant un retrait immédiat des forces antiémeutes et le respect de leur droit légitime à un logement. Et au moment où les gendarmes tentaient toujours d’évacuer l’ancien siège de la garde communale, d’autres jeunes, utilisant des pierres, pneus enflammés et des madriers, ont barré la RN N°18, un tronçon routier reliant Bouira à Médéa, obligeant les automobilistes, pris de panique, à de longs détours. La fermeture de cet axe routier stratégique a entravé l’arrivée des ambulances au village Saïd Abid où les femmes, prises de malaise après l’inhalation de gaz lacrymogènes, attendaient leur évacuation vers l’hôpital de Bouira.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia