RSS

La prévention se poursuit LA FIÈVRE APHTEUSE

Ilhem TERKIPublié dans L’Expression le 28 – 08 – 2014

Depuis l’apparition de la fièvre aphteuse, des milliers de têtes bovines ont été vaccinées au niveau national afin de faire face et maîtriser la prolifération de cette maladie. «Une quantité supplémentaire de 6000 doses de vaccin contre cette maladie a été remise, hier, aux vétérinaires de la wilaya de Tiaret», selon l’inspecteur vétérinaire de la wilaya de Tiaret. Le responsable a souligné que cet important lot est parvenu avant-hier soir à la wilaya qui avait bénéficié de 12.000 doses en deux phases. «Des instructions ont été données pour accorder la priorité dans la distribution des doses de vaccin supplémentaires aux zones disposant de nombreuses exploitations d’élevage bovin», a indiqué la même source, en précisant que 90% des 2000 doses supplémentaires, parvenues à la wilaya en fin de semaine dernière, ont été administrées aux bovins dont le nombre des vaccinés a atteint 35.800 têtes. Il a encore indiqué que «la commune de Serguine où huit cas de fièvre aphteuse ont été déclarés la semaine dernière, les services vétérinaires ont pris des mesures relatives, notamment à la vaccination de tout le cheptel bovin local, au nettoiement et chaulage des étables et à l’interdiction de la circulation des troupeaux». Dans le même sens, les services de sûreté et de la Gendarmerie nationale, ont opéré, la semaine dernière à la saisie de six têtes bovines qui devaient être acheminées de Hamadia à Meghila. «Les services vétérinaires ont procédé ensuite à l’abattage sanitaire de ces bovins à titre préventif», a noté le même responsable. Il souligne, en outre, que le nombre de bovins recensés dans la wilaya de Tiaret est de 40 000 têtes. Avant-hier, la direction des services agricoles de la wilaya de Bouira a indiqué que «deux éleveurs de Bouira, ayant perdu ces derniers jours plus de 40 têtes bovines à cause de la fièvre aphteuse, ont été indemnisés par la Caisse régionale de mutualité agricole (Crma)». Selon la même source, l’opération d’indemnisation de ces deux éleveurs, originaires des communes de Taghzou (est) et d’Oued El Bardi (sud), a eu lieu avant-hier au niveau du siège local de la Crma où des chèques ont été remis aux deux éleveurs. De leur côté, les services de la Crma ont précisé que deux chèques d’une valeur totale de 3,5 millions de DA ont été remis aux éleveurs concernés. Dans le même ordre d’idée, les services de la DSA ont déjà reçu une soixantaine de dossiers d’indemnisation.
Le directeur du service agricole avait exprimé que «nous sommes en train de traiter ces demandes», en ajoutant que le processus d’indemnisation se fait sur la base du prix du marché bovin ainsi que l’âge et la taille de l’animal perdu. Il a assuré que les opérations de vaccination se poursuivent toujours, notamment après la réception ces derniers jours de 4000 nouvelles doses de vaccin qui s’ajoutent à la première quantité de 13.000 doses. D’un autre côté, le même responsable a estimé que «la vaccination et les autres mesures de prévention ont pu freiner un tant soit peu la propagation de cette maladie qui a décimé près de 500 têtes bovines dans la wilaya depuis son apparition dans la commune agricole de Aïn Turk (ouest)». A Oran, la généralisation de l’opération de vaccination du cheptel bovin au niveau de la wilaya est impérative, selon le directeur des services agricoles de la wilaya. «Une telle opération permet d’écarter toute menace éventuelle et de préserver cette richesse animale», a souligné le responsable, lors d’une journée de sensibilisation sur la fièvre aphteuse et son impact sur l’économie. Le même responsable a annoncé le lancement dans les trois prochains jours d’une opération de révision du cheptel bovin pour avoir une situation exacte de l’effectif, signalant que nombre d’éleveurs ne sont pas adhérents à la Chambre de l’agriculture. Il a toutefois assuré que la wilaya d’Oran dispose de doses suffisantes pour vacciner le cheptel potentiel suivant un recensement primaire réalisé à la fin décembre 2013, estimé à près de 13 000 têtes. «Nous avons reçu 6000 doses de vaccin supplémentaires et nous comptons vacciner au moins 90% du cheptel de la wilaya à commencer par les fermes qui disposent du plus grand nombre de bovins», a-t-il souligné.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia