RSS

Intempéries : Un mort, un disparu, des effondrements et des protestations par El Houari Dilmi, J. Boukraâ

Il a suffi de quelques minutes seulement, dimanche en début de soirée, pour que la ville de Tiaret se transforme en une ville flottante. En effet, il était dix-neuf heures, dimanche soir, quand un orage a éclaté, suivi de tonnerres déchirant le ciel et d’une pluie diluvienne, accompagnée de fortes rafales de vent. Dans la rue, c’est la panique. Des arbres sont littéralement arrachés sous la violence des rafales de vent. « J’ai 50 ans et je n’ai jamais vu ça de toute ma vie », témoigne Amar, habitant la partie orientale de la ville de Tiaret. Sur les hauteurs de la ville, plusieurs quartiers sont gagnés par les eaux en furie. Selon le chargé de communication à l’unité principale de la Protection civile, un homme de 30 ans est mort emporté par les eaux quand un oued, situé entre les localités de Frenda et Sebt, sur le chemin de wilaya N° 2, est sorti de son lit. La victime qui se trouvait à bord de sa voiture a été surprise par les crues de l’oued, soudainement sorti de son lit. Son corps n’a été repêché qu’hier, lundi vers dix heures du matin, par des plongeurs dépêchés sur place par la Protection civile.Un autocar transportant plus de 70 voyageurs, de passage par la localité de Sebt, a failli être emporté par les crues de l’oued, n’était le sang-froid du conducteur qui a réussi à traverser la zone inondée. A Tiaret, en raison de l’obstruction des avaloirs non curés, des dizaines de maisons situées dans la partie nord de la ville, comme Errras Soug, cité Benaceur, cité Lombard ou encore cité Chaïb, ont été inondées par les eaux, nécessitant l’intervention de nuit des éléments de la Protection civile, assistés par des agents de l’Office national d’assainissement (ONA) et d’employés de la direction des Travaux publics.

Mellakou, M’ghila et Aïn Bouchekif sont les autres localités qui ont connu d’importants dégâts, selon la protection civile. Le commandement du groupement de la Gendarmerie de la wilaya de Tiaret a fait état, de son côté, de l’effondrement d’un pont sur le chemin de wilaya N° 18, à hauteur de la localité de Madna, et la fermeture d’un autre pont au niveau du CW N° 1 près de la localité de Sebt. Largement au-dessus de la moyenne saisonnière, la station météorologique de Aïn Boucheik fait état de 110 millimètres de précipitations tombées durant ce mois de septembre, alors que la moyenne pour ce mois est d’à peine 30 mm. D’importantes chutes de pluie sont attendues pour les prochaines quarante-huit heures, selon la même station.

Il faut dire que les averses enregistrées, durant les dernières 24 heures, dans plusieurs wilayas du pays ont engendré beaucoup de désagréments aux populations. Plusieurs routes nationales ont été fermées à la circulation et plusieurs maisons inondées. C’est ainsi que durant ces dernières 24 heures, les services de la Protection civile ont effectué plusieurs interventions. Les secours de la Protection civile sont intervenus suite aux chutes de pluies qui se sont abattues, notamment au niveau des wilayas de Tissemsilt, Tiaret et Saïda. Deux opérations de sauvetage de personnes piégées par les eaux pluviales au niveau de la commune de Lardjem et plusieurs opérations de pompages d’eau ont été effectuées à l’intérieur de plusieurs habitations et édifices publics dans les communes de Lardjem, Theniet El Had, Sidi Abed, Maacem, dans la wilaya de Tissemsilt. Dans la wilaya de Saïda, une opération de sauvetage d’une personne cernée par les eaux pluviales et le dégagement d’un véhicule dans la commune d’Ouled Brahim, ainsi que plusieurs opérations d’épuisements d’eau ont été effectuées au niveau de différentes communes de Saïda. Toutefois, l’opération de recherche d’une personne emportée par les crues de l’oued loussit, dans la commune de Tircine, se poursuit par les éléments de la Protection civile de la wilaya de Saïda.

A Oran, les pluies qui se sont abattues sur la ville et ses environs dans la nuit de dimanche à lundi ont occasionné deux effondrements partiels, l’un dans le quartier de Derb et l’autre à Es-Senia, à l’entrée de la localité. Ces deux effondrements n’ont occasionné aucune victime, mais ont été à l’origine de mouvements de protestation. Ainsi, des habitants de Derb, accompagnés d’autres habitants du quartier de St-Antoine, ont bloqué la voie du tramway au niveau de la place Valéro, en début de matinée, pour réclamer un relogement. Idem à Es-Senia où des habitants ont bloqué la voie du tramway à l’entrée de la localité pour les mêmes motifs.

Par ailleurs, les averses orageuses, enregistrés dans la matinée du lundi dans la wilaya de Mascara, ont causé des dégâts au niveau du chantier de réalisation du barrage «Oued Taht» dans la commune de «Ain Frah», apprend-on. Les pluies ont affecté notamment du matériel et des équipements des entreprises chargées de la réalisation de cette infrastructure, dont un engin en stationnement et des générateurs électriques, en plus de la destruction d’une retenue de réserve destinée à accueillir des eaux stockées au site du barrage en cours de réalisation.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia