RSS

Tiaret : La démolition d’habitations illicites tourne à l’émeute

le 24.09.14 | 10h00

 	Affrontement entre des manifestants et les forces antiémeutes.

| © El Watan
Affrontement entre des manifestants et les forces antiémeutes.

Un affrontement a eu lieu entre des manifestants et les forces antiémeutes. Des manifestants ont été arrêtés l Les protestataires ont dénoncé le fait que la construction illicite d’un proche d’un maire a été épargnée par la démolition.

Grosse colère hier matin des habitants de la déshéritée commune de Rosfa, relevant de la daïra de Kermès à 55 kilomètres à l’est de Tiaret. Venues tôt le matin pour accompagner les engins chargés de la destruction de 27 extensions et habitations illicites, les forces antiémeutes de la Gendarmerie nationale, mobilisées pour la circonstance, ont dû s’affronter avec des manifestants.

Aux jets de pierres de ces derniers, les forces antiémeutes répliquaient par quelques tirs de gaz lacrymogènes. À vrai dire, l’opération de démolition décidée par les autorités devraient cibler deux communes, à savoir Rosfa et le chef-lieu de daïra Aïn-Kermès, deux jours plutôt, si l’on se fie à la teneur d’un document officiel daté du 18 septembre 2014. Pour des raisons liées à «des liens de parenté supposés entre un citoyen visé et le maire, les engins ont rebroussé chemin dimanche devant une habitation dont le propriétaire avait déjà bénéficié d’un relogement», d’où ce sentiment d’injustice et de «deux poids, deux mesures» dans l’application de la directive du chef de daïra. Hier, une association de la société civile a, par le biais d’une copie de lettre adressée aux autorités locales et centrales, «dénoncé ce comportement» et «exigé la mise sur place d’une commission d’enquête» pour situer les responsabilités.

Des sources locales qui suivaient de près cette opération disent «ne pas comprendre l’attitude des responsables qui, au lieu de régulariser certaines situations administrativement, sont passés à l’acte dans cette contrée steppique ou aucun habitant ne dérange l’autre». Quelques jeunes manifestants ont été arrêtés.

Fawzi Amellal

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia