RSS

8e Festival de musique andalouse

LA SOIRÉE INAUGURALE DE LA 8E ÉDITION DU FESTIVAL NATIONAL DE LA MUSIQUE ANDALOUSE SANAÂ DÉDIÉE À LA MÉMOIRE DE L’UN DES MAÎTRES DE LA MUSIQUE ANDALOUSE, OMAR BENSEMANE (1906-1972), A ÉTÉ ANIMÉE VENDREDI À ALGER PAR L’ASSOCIATION DE MUSIQUE ANDALOUSE EL AMRAOUIA DE TIZI-OUZOU ET LE CHANTEUR YACINE BENSEMANE.
L’association El Amraouia a gratifié le public, venu en grand nombre à la salle Ibn Zaydoun, d’un récital de musique andalouse selon les règles de l’école Sanaâ où les icônes de la musique andalouse algérienne ont été formées, parmi lesquelles le regretté Omar Bensemane. Dirigé par Omar Dris, El Amraouia a interprété une nouba rasd eddil, un m’sadar (Achak), un betaihi (ya men sada saida),un istikhbar et derdj (ya naimi), insiraf (kom yassir lana el quitaan) et enfin un khlas (niranou calbi). A l’occasion, un film documentaire retraçant les importantes étapes de la vie de l’artiste et passant en revue des enregistrements de vielles chansons du cheikh Omar Bensemane datant des années 20 a été projeté. Un hommage particulier a été rendu également aux artistes l’ayant côtoyé à l’instar des regrettés Abderrezak Fakhardji et cheikh Sadek Béjaoui. Accompagné des huit membres de la troupe, le fils de Omar Bensemane, Yacine, a interprété lors de cette soirée des chansons inédites de son père. Connu pour l’intérêt qu’il accordait à la préservation du patrimoine artistique andalou, cheikh Omar Bensemane a contribué dans les années 30 à la création de l’association «El Djazaïra» où il rencontra le défunt Mohamed Fakhardji et son frère Abderrezak, ainsi que Abdelkader Mhamsadji et d’autres. Huit associations de musique andalouse représentant Béjaïa, Alger, Tiaret, Ténès, Bordj Bou-Arréridj, Blida Koléa et Mascara participent à cette 8e édition du Festival national de la musique andalouse qui se poursuivra jusqu’au 10 décembre. Les associations El Amel de Souguer (Tiaret) et Anadil el Djazaïr d’Alger se produiront lors de la première soirée de la compétition samedi à la salle Ibn Zeydoun.

R. C.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia