RSS

Elle poignarde son mari et l’abandonne à Dahmouni

LA PAISIBLE COMMUNE DE DAHMOUNI À UNE QUINZAINE DE KM DE TIARET S’EST RÉVEILLÉE CE MARDI SUR UN DRAME QUI A SOULEVÉ L’INDIGNATION DE LA POPULATION DE TOUTE LA RÉGION.

En effet , une femme âgée de 30 ans a poignardé son mari âgé de 34 ans pour l’abandonner par la suite dans la maison familiale. Les faits se sont déroulés durant la nuit de lundi à mercredi. Intrigués de la disparution inexpliquée de la victime par ses parents et sentant des cris de douleur , les voisins ont alerté la Gendarmerie nationale qui a découvert le corps d’un homme gisant dans une marée de sang . La dépouille a été aussitôt dirigée vers la morgue de l’hôpital où une autopsie a été pratiquée. D’après les premiers éléments de l’enquête, la victime a reçu plusieurs coups à l’arme blanche. L’enquête est toujours en cours pour déterminer les mobiles du crime. Le projet de la cité El-Djaffaf maintenu La démarche des habitants d’El-Djaffaf a échoué apres avoir bloqué les accès à une entreprise locale pour la réalisation d’un projet inscrit depuis 2013. Selon un communiqué remis à notre rédaction, le wali de Tiaret, Hadj Bousmaha Mohamed, a rencontré au cours de cette semaine en son cabinet, des représentants de la cité «620 logements «appelée» El Djaffaf » suite au projet de réalisation d’habitats promotionnels sur un terrain vacant à proximité de leur quartier. M. Bousmaha a assuré que le promoteur, à qui le projet a été confié, détient un acte de propriété approuvé par la Commission de wilaya, Calpriref, dûment visé par tous les services techniques. Le wali a ajouté que ce projet entre dans le cadre de l’intensification des sites d’habitations et leurs alimentations en de nouveaux projets par la récupération des poches de terres vacantes pour la protection des terres agricoles et des extensions rurales. Le wali a enfin indiqué que les autorités locales sont déterminées à exploiter tous les espaces se trouvant dans le tissu urbain avec les implantions de structures répondant à toute utilité publique et prioritaire. Ainsi, le wali est arrivé à mettre fin à des revendications injustes et non fondées entamées depuis quelques jours par les habitants de ce quartier.

HAMZAOUI BENCHOHRA

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia