RSS

Le train sifflera fin 2015 ou début 2016

LE MINISTRE DES TRANSPORTS, AMAR GHOUL, A INSPECTÉ, HIER, AU COURS DE SA VISITE DANS LA WILAYA DE TISSEMSILT, LES CHANTIERS OÙ IL S’EST ENQUIS DU TAUX D’AVANCEMENT DES TRAVAUX, COMME IL A INAUGURÉ LE NOUVEAU SIÈGE DE LA DIRECTION DES TRANSPORTS. 

Des chantiers de chemins de fer dont le taux d’avancement est appréciable. Le ministre a indiqué que son département fera tout pour que les délais contractuels soient respectés. M. Ghoul a précisé que son département veut faire du rail l’un des atouts du plan de développement national. «Nous avons programmé 12 500 km de voie ferrée électrifiée et moderne d’ici à 2025 dont 2 600 km sont en cours de réalisation», a-t-il précisé. Les travaux de réalisation de la ligne ferroviaire Tissemsilt-Boughezoul, d’un linéaire de 139 km sont déjà lancés en septembre 2011 et prendront fin en décembre 2015, ou au premier trimestre 2016, selon les prévisions de l’Agence nationale d’études et du suivi des réalisations et des investissements ferroviaires (Anesrif), mais depuis le lancement de ce projet dans sa partie de Tissemsilt, il est à sa phase active avec un taux de réalisation avoisinant les 40% touchant les travaux de terrassement de la voie se trouvant sur le tronçon du territoire de la wilaya de Tissemsilt sur une longueur de 16 kilomètres, selon notre source. Il faut rappeler que cet imposant projet, est introduit dans les grands travaux. Les travaux de réalisation d’une gare routière principale de type A, la première du genre dans la wilaya de Tissemsilt, ont été lancés le 16 juin 2013 pour un délai de 24 mois selon la direction des transports de la wilaya de Tissemsilt, mais dans le site web du ministère, il est inscrit le démarrage du projet qui a été lancé le 27 mars 2013 pour un délai de 18 mois sur une superficie de 2,44 ha. Les travaux ont atteint le taux d’avancement de 46%. Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du programme de développement des Hauts-Plateaux, a été concrétisé dans la zone sud de la ville de Tissemsilt pour contribuer à l’amélioration des prestations et des conditions d’accueil des voyageurs et à la création de postes d’emploi. Cette gare, dont une enveloppe de 277 millions de dinars a été consacrée pour sa concrétisation selon des normes modernes, contribuera au désenclavement de la wilaya grâce à son raccordement à différents réseaux nationaux de transport menant vers les wilayas de Tiaret, Chlef, Aïn Defla et Médéa. Par ailleurs, le secteur des transports a bénéficié, à la faveur du programme quinquennal 2010/2014, de plusieurs opérations de réalisation, notamment d’une gare routière de type «C» à Theniet El-Had et quatre gares urbaines à Tissemsilt, Khemisti, Lardjem et Bordj-Bounaâma, ce qui permettra une meilleure organisation du transport urbain et suburbain. La direction des transports de la wilaya ?uvre pour une meilleure couverture et le désenclavement des zones rurales en encourageant des opérateurs à investir dans ce créneau à la faveur du dispositif de l’Ansej. Le projet de réalisation d’une gare routière constituée de 25 quais d’embarquement, d’aires de stationnement de bus, d’une salle de soins, d’une salle de prière, d’une salle de consigne et d’un hall d’attente d’une capacité de 600 passagers. Cette infrastructure de traitement de voyageurs s’ajoute à la gare ferroviaire qui sera implantée prochainement dans le voisinage de la cité El Merdja. D’autre part, le secteur des transports a bénéficié, à la faveur du programme quinquennal 2010/2014, de plusieurs opérations de réalisation, notamment d’une gare routière de type «C» à Theniet El-Had et quatre gares urbaines à Tissemsilt, Khemisti, Lardjem et Bordj-Bounaâma, ce qui permettra une meilleure organisation du transport urbain et suburbain. La direction des transports de la wilaya ?uvre pour une meilleure couverture et le désenclavement des zones rurales en encourageant des opérateurs à investir dans ce créneau à la faveur du dispositif de l’Ansej. Le ministre des transports, Amar Ghoul, a annoncé, hier à partir de Tissemsilt, l’inscription du projet de ligne ferroviaire reliant Tissemsilt à Khemis Miliana sur 100 km. Cette future ligne pour le transport de voyageurs et de marchandises, qui sera moderne et électrifiée, rapprochera davantage Tissemsilt à la capitale (Alger), ouvrira de larges perspectives de développement de la région de l’Ouarsenis et contribuera à son désenclavement, a souligné le ministre dans un point de presse en marge de sa visite d’inspection de travail dans la wilaya de Tissemsilt. Un bureau chargé de l’étude a présenté deux variantes, a ajouté Amar Ghoul, ministre des Transports en insistant sur la nécessité de coordination entre les deux wilayas concernées et a insisté sur une ligne directe de Tissemsilt à Khemis Miliana dans l’immédiat. Une route express est prévue sur le tracé de la ligne ferroviaire qui devrait relier Tissemsilt à Khemis Miliana avec des trains roulant à une vitesse variant entre 160 et 220 km/h, a encore indiqué, le ministre. Au niveau de l’entreprise de transport urbain et suburbain de Tissemsilt (ETUT), qui connaît des difficultés de gestion, Amar Ghoul a instruit les cadres de son département ministériel ainsi que le wali de la wilaya d’effectuer une expertise de cette entité qui sera suivie de sanction à l’encontre des dirigeants défaillants, tout en rappelant que de telles entreprises ont été créées pour donner du tonus à l’économie et non pas constituer un fardeau pour l’Etat. Enfin, ces lignes de chemin de fers reliées à Tissemsilt de par sa position géographique stratégique, celle-ci sera appelée à jouer le médiateur entre la rocade des Hauts-Plateaux et celle du Nord. Ces projets ferroviaires joueront un rôle de connexion entre la rocade des Hauts-Plateaux et celle du Nord. Ceci aura une importance vitale de par l’impact et qui permettra de répondre aux besoins d’une économie régionale et nationale intégrée. Une économie galopante qui nécessite en urgence la réalisation de ces trois voies ferroviaires pour un développement prometteur de la capitale de l’Ouarsenis.

ABDENOUR

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Boundiali: Cite du Millenai... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia