RSS

Signature des conventions de financement de deux programmes de développement local d’un montant total de 30 millions d’euros

24 décembre 2014

3.Non classé

L’UNION EUROPÉENNE ET L’ALGÉRIE SIGNERONT AUJOURD’HUI AU SIÈGE DE L’INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE À EL-HARRACH, ALGER, LES CONVENTIONS DE FINANCEMENT DE DEUX PROGRAMMES DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT RURAL ET LOCAL.

La cérémonie de signature se déroulera en présence des représentants du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, du ministère de l’Agriculture et du Développement rural et du ministère des Affaires étrangères et de la délégation de l’Union européenne en Algérie, ainsi que de la presse cordialement invitée à la couverture médiatique de la cérémonie. Le premier est un programme d’appui au développement local durable et aux actions sociales du Nord-Ouest de l’Algérie (PADSEL-NOA), doté d’un montant total de 43,4 millions d’euros (dont 23,4 millions d’euros par l’Algérie et 20 millions d’euros par l’UE. Il vise l’amélioration des conditions de vie des populations les plus vulnérables de 6 wilayas : Saïda, Tiaret, Tissemsilt, Aïn Defla, Chlef et Médéa. Il s’agit de fournir un accompagnement social et des appuis aux services sociaux pour le renforcement de leurs capacités ainsi que la création d’emploi. Le second est un programme d’actions pilote pour le développement rural et l’agriculture Enpard (European Neighbourhood Programme for Agriculture and Rural Development). Il a pour objectif une meilleure utilisation, valorisation et diversification des ressources au niveau local. Doté de 20 millions d’euros (dont 10 millions par l’UE et une contribution algérienne de 10 millions d’euros, il vise notamment le développement de produits locaux agricoles, artisanaux, culturels, touristiques ou environnementaux dans 4 wilayas pilotes : Laghouat, Sétif, Aïn Témouchent et Tlemcen. Ces deux programmes ont une finalité commune : contribuer à la redynamisation des territoires ruraux afin de les rendre plus attractifs en encourageant l’émergence de projets innovants et générateurs d’emploi et la mutualisation des ressources et des moyens locaux de manière participative et intersectorielle.

M . L.

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Boundiali: Cite du Millenai... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia