RSS

TIARET: Une note de gaieté dans les cités par El-Houari Dilmi

Ce que certains ont appelé la «révolution des escaliers» s’étend à la wilaya de Tiaret. Si les habitants du chef-lieu de wilaya n’ont pas encore pris goût pour «donner des couleurs» à leur ville, d’autres jeunes des localités voisines ont fait sensation en s’employant à donner une noté de gaîté à leurs quartiers. C’est, en effet, le cas de cette association de jeunes volleyeurs de la commune de Dahmouni qui ont bravé le froid glacial de la nuit pour travailler sous les feux des projecteurs afin de repeindre de couleurs vives certains escaliers de la ville, non sans prendre le temps de les nettoyer auparavant. 

Ainsi, certains escaliers de cette commune voisine de Tiaret, ont abandonné leur aspect grisâtre et sale au profit de belles couleurs vives et joyeuses. Le beau spectacle a surpris plus d’un, donnant de bonnes idées à d’autres jeunes, qui courent déjà s’approvisionner en pinceaux et palettes de couleurs, pour imiter leurs devanciers. À Frenda, important centre urbain de la wilaya, des jeunes, séduits par l’idée, ont eux aussi repeint certains escaliers de la ville, métamorphosant totalement l’aspect extérieur de leurs cités. A Tiaret où le vent salvateur de la «révolution des escaliers» n’a pas encore soufflé, d’aucuns font déjà montre de leur déception, au vu du piteux état, de certains vieux escaliers de la ville, chargés d’histoire et de symboles’, comme ceux de «Drodj Salem», «Drodj El Hadid», ou encore «Drodj Roca», dans la partie nord de la ville. «Pourquoi, les gens ne bougent pas ici à Tiaret» s’interroge, le regard furieux, Abdelmalek, qui affirme être «mangé» par le désir de retaper certains vieux escaliers de la ville, mais «le manque de moyens me paralyse» reconnaît-il, les bras comme ballants. L’expérience réussie, menée dans certaines villes du pays, surtout à l’est, a suscité l’enthousiasme chez les jeunes de Tiaret qui comptent bien retrousser les manches pour donner un «bon coup de lifting» à la ville, promet Djilali, vendeur occasionnel de fruits et légumes. Soucieux de faire des émules, les jeunes volontaires de Dahmouni et Frenda lancent un appel aux jeunes des autres communes de la wilaya, en les incitants à «faire preuve d’amour et de civisme pour le plus grand bien de leurs quartiers et cités».

À propos de Artisan de l'ombre

Natif de Sougueur ex Trézel ,du département de Tiaret Algérie Il a suivi ses études dans la même ville et devint instit par contrainte .C’est en voyant des candides dans des classes trop exiguës que sa vocation est née en se vouant pleinement à cette noble fonction corps et âme . Très reconnaissant à ceux qui ont contribué à son épanouissement et qui ne cessera jamais de remémorer :ses parents ,Chikhaoui Fatima Zohra Belasgaa Lakhdar,Benmokhtar Aomar ,Ait Said Yahia ,Ait Mouloud Mouloud ,Ait Rached Larbi ,Mokhtari Aoued Bouasba Djilali … Créa blog sur blog afin de s’échapper à un monde qui désormais ne lui appartient pas où il ne se retrouve guère . Il retrouva vite sa passion dans son monde en miniature apportant tout son savoir pour en faire profiter ses prochains. Tenace ,il continuera à honorer ses amis ,sa ville et toutes les personnes qui ont agi positivement sur lui

Voir tous les articles de Artisan de l'ombre

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

À savoir sur le phénomène I... |
Encrage |
LE BLOG DE MAITRE YVES TOLE... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sitehgeo4
| "L'arbre qui tombe peut fai...
| Dra. Monica Guia